L'optimisme de Soitec salué en Bourse

 |   |  335  mots
Copyright Reuters
Soitec, le fabricant français de plaques de siliciium, a fait état lors de la présentation de ses résultats annuels 2010-2011 d'une réduction de ses pertes et de perspectives encourageantes. Le marché a apprécié.

A l'occasion de la publication de ses résultats annuels de l'exercice 2010-2011 clos le 31 mars, Soitec a indiqué mercredi que l'activité continuait à s'accroître sur ses marchés laissant entrevoir des perspectives positives malgré des taux de change défavorables.

Dans la foulée de ces annonces, les investisseurs ont applaudi. A la clôture, l'action progresse de 1,48% à 10,31 euros faisant ressortir une capitalisation bousière de 917 millions d'euros. Depuis le début de l'année, le titre grimpe de 27,5 %.

Sur l'exercice, le chiffre d'affaires annuel consolidé s'est inscrit en hausse de 34,4% à 281 millions d'euros grâce bénéficié d'un rebond significatif de la demande sur le quatrième trimestre. Le premier fabricant mondial de plaques de silicium sur isolants a par ailleurs annoncé qu'il avait tenu son objectif de finir l'exercice 2010-2011 avec un résultat opérationnel courant positif, indicateur qui a atteint 1,9 million d'euros contre un résultat négatif de 28,9 millions d'euros durant l'exercice précédent. Le groupe est néanmoins toujours en perte avec un résultat net négatif de 17,8 millions d'euros, notamment à cause d'une charge financière de 19,4 millions d'euros passée sur l'exercice 2010-2011. Mais tout cette perte est deux fois moindre qu'il y a un an. Elle atteignait alors 44 millions.

En termes de perspectives, le groupe indique que "l'activité reste très robuste en ce début de nouvel exercice avec une demande à court terme qui continue à croître fortement sur les prochains trimestres". Il confirme donc sa prévision initiale de croissance sur le premier semestre 2011-2012. La Direction anticipe notamment que que la croissance séquentielle des ventes de plaques sera supérieure à 20%, à taux de change constants, par comparaison au second semestre de l'exercice précédent.

Et si "l'évolution récente défavorable de la parité dollar/euro devrait limiter la progression potentielle des résultats", la future implantation industrielle aux Etats-Unis et la montée en charge à Singapour devraient réduire l'exposition à long terme du Groupe au risque de change".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/05/2011 à 21:26 :
Et avec le solaire, c'est une société qui va tripler son CA d'ici 2016 grâce aux contrats aux USA. S'il y a bien une société de high tech en France digne de ce nom, c'est Soitec.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :