Le CAC 40 repasse au-dessus des 4.000 points

 |   |  569  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Après une séance de lundi atone, les marchés financiers ont repris du poil de la bête mardi animés par de bons indicateurs économiques mais également la perspective d'un dénouement du problème grec. Au final, le CAC 40 a conclu sur un gain de 1,63 % repassant à cette occasion au-dessus des 4.000 points.

Après une séance de lundi sans grande consistance en l'absence des investisseurs anglo-saxons du fait de la fermeture des marchés américains et anglais, les marchés financiers ont été plus animés mardi. A l'image de la place parisienne dont l'indice de référence a nettement rebondi. Le CAC 40 a en effet conclu sur un gain de 1,63 % à 4.006,94 points, repassant à cette occasion au-dessus des 4.000 points, pour la première fois depuis dix jours.

Une nette hausse qui tient en premier lieu au soulagement des investisseurs concernant le problème grec. Le sujet a en effet connu un nouveau rebondissement ce matin avec des informations de presse évoquant un possible assouplissement de la position allemande sur le sujet de le dette grecque.

Par ailleurs, la publication en zone euro des chiffres de l'inflation en mai à rassurer les investisseurs qui craignaient qu'une accélération de la tendance n'incite la BCE à un autre relèvement de ses taux directeurs avant l'été.

Sur le mois écoulé, les prix à la consommation ont progressé de 2,7 % contre 2,8 % en avril, selon l'agence Eurostat. Par ailleurs, celle-ci a fait état d'un niveau de chômage inchangé pour le troisième mois consécutif à 9,9 % de la population active en zone euro.

Ces nouvelles ont soutenu le moral des investisseurs au point que les mauvaises statistiques publiées ce jour aux Etats-Unis n'ont pas pesé sur la tendance. A commencer par la rechute, plus marquée que prévu, de l'indice de confiance des consommateurs américains. Mais également des prix du logement qui ont baissé en mai pour le troisième mois consécutif.

Valeurs en hausse

Dans ce contexte, ce sont surtout les valeurs cycliques qui ont été à l'honneur. Derrière Schneider Electric qui enregistre la plus forte hausse du CAC 40 avec un gain de 3,43 %, Vinci (+3,06 %), PPR (+2,94 %), Saint-Gobain (+2,75 %), Alstom (+2,71 %) ont été les autres grands gagnants de la journée.

Les valeurs bancaires n'ont pas été en reste avec Société Générale (+2,47 %), Axa (2,13 %), BNP Paribas (+1,90 %) et Crédit Agricole (+1,77 %).

L'indice parisien  a également été soutenu par la hausse de sa première pondération à savoir Total qui s'est octroyé 1,48 % dans un contexte de rebond des cours du pétrole.

Valeurs en baisse

Seules trois valeurs ont terminé dans le rouge : EDF a conclu sur un recul de 0,16 %, Alcatel-Lucent de 1,03 % tandis qu'avec un repli de 1,68 % STMicroelectronics a enregistré la plus forte baisse du CAC 40.

Hors CAC

Atari a conclu sur un gain de 2,11 % après s'être adjugé en séance jusqu'à 9,15 % en séance. Le groupe de jeux vidéo a profité de l'annonce de la cession de Cryptic Studios Inc, un studio californien de développement de jeux online, à Perfect World pour 35 millions d'euros en numéraire.

De son côté, Maurel et Prom (+4,35%) a enregistré la plus forte hausse du SBF 120 après un relèvement de recommandation de la part de Goldman Sachs qui est passé de "neutre" à "achat" sur la valeur.

Pétrole et devises

Du côté des changes, les informations de presse relatives à un dénouement du cas grec ont profité à la monnaie unique. A la clôture des marchés, un euro s'échangeait contre 1,437 dollar.

Dans le même temps, les cours du pétrole étaient quant à eux en forte hausse. Le baril de Brent de la Mer du Nord s'échangeait contre 116,53 dollars (+1,88 %) tandis que celui de WTI se négocieait à 102,18 dollars (+1,81 %).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :