La Bourse de Tokyo en hausse après le sommet européen

La Bourse de Tokyo a clôturé la séance de ce lundi en nette hausse sur un espoir pour la dette européenne après le sommet de dimanche.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

La Bourse de Tokyo a fini lundi en nette hausse, le sommet européen de dimanche ayant ravivé les espoirs de résolution de la crise dans la zone euro et détourné l'attention du nouveau renchérissement du yen et des inondations en Thaïlande. Les dirigeants de l'Union européenne semblaient dimanche plus proches d'un accord sur la zone euro, notamment sur la recapitalisation des banques et la démultiplication du Fonds européen de stabilité financière (FESF).

L'indice Nikkei a gagné 1,9%, ou 165,09 points, à 8.843,98 et le Topix, plus large, a pris 11,23 points (1,51%) à 755,44. Le Nikkei, qui a cédé 0,8% la semaine dernière, a franchi lundi le seuil de résistance de sa moyenne mobile des cinq dernières séances, de ce fait devenu un seuil de soutien à 8.735 points.

"Les nouvelles d'Europe entretiennent l'espoir et Wall Street a réagi à la hausse à ces espoirs, donc le marché japonais rattrape à présent les gains effectués à l'étranger sur des couvertures de position à découvert", a commenté Koichi Ogawa, de Daiwa SB Investment. "Mais le Japon est confronté à ses propres problèmes avec le yen fort et les inondations en Thaïlande, qui affectent certains groupes manufacturiers. Ces facteurs vont limiter les gains à Tokyo et pousser les investisseurs à reprendre une attitude attentiste, le temps de voir comment évolue la situation en Europe."

Vendredi, le dollar avait chuté à un plus bas historique face au yen, à 75,78, mais a légèrement rebondi depuis.

De son côté, le titre Olympus a poursuivi son plongeon pour perdre 10,72% à 1.099 yens, après avoir touché en séance un plus bas de treize ans et demi à 1.012 yens. L'action a perdu plus de la moitié de sa valeur depuis le renvoi de son directeur général le 14 octobre. Ce dernier, accusé d'incompétence par la présidence du groupe, dénonce de mauvaises pratiques antérieures à son arrivée à la tête du groupe.

Dans les technologiques, Elpida a fini en hausse de 4,01% à 493 yens, tandis que Sony reculait de 1,29% à 1.536 yens.

Le fabricant de pneumatiques Bridgestone a pour sa part surperformé le marché en s'adjugeant 4,07% à 1.764 yens, après avoir annoncé son intention de porter son bénéfice d'exploitation de 5,8% du chiffre d'affaires en 2010/11 à 10% en 2016/17.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.