La Bourse de Paris en hausse

 |   |  335  mots
La Bourse de Paris ouvre dans le vert après deux séances consécutives de baisse. Le CAC 40 progresse de 0,4% à 3.825 points.

Renault affiche la plus forte progression de l?indice. Le titre gagne 3% à 36 euros, après un relèvement de recommandation de Nomura. Son concurrent, Peugeot s?octroie 1,7% à 24,30 euros. Le constructeur a annoncé prévoir une perte moins lourde que prévue de 1 à 1,5 milliard d?euros cette année. Michelin avance de 0,6% à 55 euros. Le groupe de pneumatique publiera son chiffre d?affaires après la clôture.

GDF Suez prend 1,35% à 30 euros. Le groupe a déclaré qu?il ne souhaitait pas racheter le réseau de distribution d?électricité d?EDF en Grande-Bretagne. EDF avance pour sa part de 1,17% à 39,87 euros.

Les valeurs bancaires sont bien orientées. Le gouvernement tente d?annuler le vote surprise de vendredi à l?Assemblée nationale qui instaure une taxation supplémentaire de 10% des bénéfices des banques. Société Générale progresse de 1,2% à 48,30 euros, Dexia de 0,9% à 6,71 euros, Crédit Agricole de 0,1% à 14,70 euros et Natixis de 0,5% à 4,50 euros. En revanche, BNP Paribas cède 0,15% à 56,15 euros.

Les valeurs pétrolières résistent bien malgré le léger repli des cours du brut. Total gagne 0,7% à 42,60 euros et Bourbon 0,7% à 31 euros. CGG Veritas gagne 0,8% à 15,75 euros. Jean-Georges Malcor, actuel vice-président senior de Thales va devenir directeur général du groupe parapétrolier.

Seul Technip est dans le rouge. Le titre enregistre le recul le plus important du CAC 40 avec une baisse de 3% à 47,20 euros, à la suite de l?abaissement de recommandation d?UBS. Le groupe vient pourtant d?annoncer avoir remporté un contrat de 200 millions d?euros en Norvège.

Schneider Electric cède 0,5% à 72,45 euros. Goldman Sachs dégrade sa recommandation sur le titre et l'a exclu de sa liste de valeurs européennes préférées.

Sur les marchés pétroliers, les cours du pétrole sont en léger recul. Le baril de WTI s?échange contre 80 dollars et celui de Brent de la Mer du Nord contre 78,50 dollars.

Du coté des devises, l?euro reste au dessus de la barre de 1,50 dollar à 1,5022 dollar.

(également disponible en vidéo)

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :