Wall Street tente de terminer l'année dans le vert

 |   |  504  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les places américaines ont progressé ce jeudi, profitant de bonnes statistiques macro-économiques. Le S&P 500 est légèrement repassé au-dessus de son niveau du début d'année.

Après la forte baisse enregistrée mercredi, Wall Street est reparti de l'avant ce jeudi, pour l'avant-dernière séance de l'année. Les marchés américains ont profité de bonnes statistiques macro-économiques. Cette hausse a permis au S&P 500 de légèrement repasser au-dessus de son niveau du 3 janvier 2011.

 

A la clôture, le Dow Jones progresse de 1,12% à 12.287 points, le S&P 500 s'adjuge 1,07% à 1.263 points et le Nasdaq gagne 0,82% à 2.614 points.

 

Sur le front des statistiques, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont augmenté la semaine dernière, atteignant 381.000 demandes. Les économistes ne misaient que sur le dépôt de 375.000 dossiers. La moyenne mobile sur quatre semaines, plus représentative d'une tendance, recule en revanche, à 375.000. Le nombre de personnes percevant régulièrement des indemnités est pour sa part légèrement reparti à la hausse.

 

Par ailleurs, les promesses de vente de logements anciens ont bondi à leur plus haut niveau depuis un an et demi en novembre, nouveau signe d'une possible reprise du marché immobilier américain. L'indice de l'Association nationale des agents immobiliers a grimpé le mois dernier de 7,3% pour s'établir à 100,1 - son plus haut niveau depuis avril 2010. Les économistes anticipaient une augmentation de seulement 2%.

 

Enfin, l'indice des directeurs d'achats de la région de Chicago a baissé nettement moins que prévu en décembre, s'établissant à 62,5, alors que le marché l'attendait à 61. L'indice était monté à 62,6 au mois de novembre, son plus haut niveau depuis le mois d'avril. Un chiffre au-dessus de 50 indique une expansion de l'activité.

 

Du côté des valeurs, Yahoo progresse de 2,22% à 16,13 dollars. Alibaba Group a engagé une firme de Washington spécialisée dans le lobbying, ce qui laisse penser que la société de commerce en ligne chinoise serait disposée à lancer une offre sur le géant américain de l'internet dans le cas où les discussions visant à mettre un terme à leur partenariat asiatique tourneraient court. Jack Ma, fondateur d'Alibaba, avait dit en septembre qu'il était intéressé par le rachat de la totalité de Yahoo

 

Sears perd 1,29% à 32,90 dollars. Standard & Poor's a placé jeudi sous surveillance négative la note crédit du distributeur au motif que la fermeture annoncée d'une centaine de magasins risque de ne pas suffire à améliorer la performance du groupe. Sears a vu son action dégringoler mardi après l'annonce de la fermeture de 100 à 120 magasins et d'un projet de réduction des stocks dans le cadre d'un plan d'économies et de désengagement des points de vente les moins performants.

 

Enfin, Mosaic est stable à 50,28 dollars. Le producteur d'engrais a annoncé mercredi son intention de réduire sa production de phosphate au cours des trois prochains mois en raison de la baisse des prix du produit sur fond d'incertitude sur l'économie. Les prix du phosphate aux Etats-Unis ont chuté d'un quart au cours du mois passé en raison du ralentissement de la demande mondiale. Mosaic a toutefois précisé qu'il s'attendait toujours à une demande mondiale record en 2012 pour cet engrais.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :