Wall Street salue l'accord en Grèce

 |   |  380  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les marchés américains ont terminé en hausse ce jeudi, à la veille des chiffres du chômage.

La Bourse de New York a fini en hausse jeudi, saluant l'annonce d'une avancée majeure en Grèce mais se réservant pour les chiffres du chômage aux Etats-Unis: le Dow Jones a pris 0,55% et le Nasdaq 1,18%.

Selon les chiffres définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a pris 70,61 points à 12.907,94 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 34,73 points à 2.970,42 points. L'indice élargi Standard & Poor's 500 s'est adjugé 0,98% (+13,28 points) à 1.365,91 points.

Wall Street avait ouvert en petite hausse avant de se renforcer dans le sillage de l'annonce du franchissement du taux de 75% de créanciers privés de la Grèce ayant accepté l'opération d'échange d'obligations souveraines, qui doit effacer une ardoise de 100 milliards d'euros.

La Grèce avait prévenu qu'elle renoncerait à l'opération si ce taux de réponse n'était pas atteint, ce qui aurait de facto exposé le pays à un défaut de paiement incontrôlé le 20 mars face à son impossibilité de rembourser 14,4 milliards d'euros d'obligations arrivant à échéance.

"Un sentiment de soulagement a gagné le marché", a observé Mace Blicksilver, du cabinet de gestion d'actions Marblehead Assets Management. "Une page a été tournée, mais le livre n'est pas encore refermé", a-t-il ajouté à propos de la saga européenne de la dette souveraine.

Les marchés américains ont accueilli cette annonce sans effusion de joie car "ils l'avaient déjà pris en compte, ils avaient prévu que les investisseurs privés allaient participer à cet accord permettant d'éviter un défaut de paiement désordonné", a noté Peter Cardillo, de Rockwell Global Capital.

L'attention était portée vers les chiffres mensuels de l'emploi de vendredi, "d'autant plus que ceux (hebdomadaires) qui ont été publiés dans la matinée ont été très légèrement décevants", a dit Gregori Volokhine de Meeschaert New York.

Les nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis ont augmenté au tournant du mois de mars. Le département du Travail a ainsi recensé 362.000 dépôts de demandes d'allocations de chômage dans le pays du 26 février au 3 mars, soit 2% de plus que la semaine précédente.

Le marché obligataire a fini en baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a progressé à 2,014% contre 1,972% mercredi soir et celui à 30 ans à 3,170% contre 3,116%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :