Le dollar-yen au plus haut depuis le 22 juin

 |  | 347 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : BLOOMBERG NEWS)
Le yen dégringole face à l'ensemble des devises, les investisseurs spéculant sur un geste supplémentaire de la Banque du Japon (BoJ), lors de sa réunion monétaire la semaine prochaine, pour doper une activité économique fragilisée.

Car l'économie japonaise tourne au ralentit, en témoigne le constat selon lequel le commerce extérieur japonais s'est enfoncé dans le rouge en septembre pour atteindre un déficit de -5,5 milliards d'euros. Pour la première fois depuis trente ans, le Japon a donc accusé un déficit commercial, l'activité ayant été plombée par une dégringolade spectaculaire des exportations de 10,3 %. Les ventes vers la Chine, premier partenaire commercial du pays, ont notamment plongé de 14,1 %, affectées d'une part par un regain de tensions entre les deux pays voisins au sujet des iles Senkaku dont ils revendiquent chacun l'appartenance, et par un repli des exportations de machines en période de ralentissement de la croissance chinoise qui s'inscrivait en croissance de 7,4% au troisième trimestre, (après 7,6% au deuxième).

Face à la morosité de la conjoncture, beaucoup de cambistes anticipent une nouvelle vague d'assouplissement quantitatif de la part de la BOJ, afin d'une part de relancer l'économie, et d'autre part de déprécier la devise japonaise dont la vigueur pénalise la compétitivité-prix des entreprises, et donc les exportations.

Le billet vert quant à lui glisse légèrement face à la plupart des devises, alors que la Réserve fédérale américaine (Fed) a décidé de maintenir le cap de sa politique monétaire en conservant son taux directeur quasi nul et en confirmant son programme de rachats de titres lancé en septembre, conformément aux attentes des observateurs.

Mais si le dollar s'inscrit en baisse face aux principales devises, il parvient néanmoins à bondir de 0,6% face au yen, et renoue ainsi avec le seuil de 80 yens, à 80,32 précisément au plus haut depuis le 22 juin dernier. La monnaie nipponne dégringole aussi de 0,79% face au dollar australien et 0,7% face au dollar canadien.

Quant à l'euro, il oscille autour de l'équilibre face au dollar, autour des 1,2970 après avoir testé un plus haut en séance à 1,3023. En revanche, la monnaie unique reprend aussi de la hauteur face au yen, en s'adjugeant 0,53% à 104,11 yens. 

 Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :