Un optimisme béat

 |   |  392  mots
(Crédits : VIA BLOOMBERG NEWS)

 

 

 

 Après une fin d'année en fanfare, les marchés boursiers, continuent de progresser sur les chapeaux de roue. Sur un mois, l?indice parisien s?adjuge 2% quand l?Italie, le Nikkei et Shanghai bondissent tous trois de 7%. Malgré le conflit géopolitique au Mali, et les atermoiements sur le plafond de la dette aux Etats-Unis, rien ne semble entamer l?optimisme béat des marchés. Toujours pas de reversement de tendance ni même de correction sur les actifs à risque alors que le bal des publications va s?accélérer cette semaine.

ALGERIE

25 otages tués. 32 terroristes tués. No comment



TROIS MOIS

C'est le deal que proposent les Républicains. Repousser le mur de la dette de la mi février à la mi mai pour prendre le temps de parvenir à un compromis. Pas sûr qu'Obama et les démocrates acceptent...



OPTIMISME BEAT AU FMI

Christine Lagarde, la patronne du FMI estime que la Grèce est sur la bonne voie et qu?on n?aura pas besoin de prendre des mesures supplémentaires.



UN INCONNU A LA TETE DE L?EUROGROUPE:

Le ministre des finances Néerlandais Jeroen Dijsselbloem dont le nom, au passage, est imprononçable, va prendre le relai de Jean-Claude Juncker pour devenir le chef de file des ministres des finances de la zone euro



CAMOUFLET POUR MERKEL EN BASSE-SAXE

C?était le dernier test politique avant les élections législatives de septembre 2013. Et les résultats fragilisent la chancelière. L'alliance des sociaux-démocrates (SPD) et des Verts a fait tomber la coalition de la chancelière en Basse-Saxe, le quatrième Land le plus peuplé du pays.



2013 : ANNEE DE LA GUERRE DES CHANGES

Tous les experts s?accordent pour dire que si la priorité en 2012 fut la dette, 2013 sera celle de la lutte pour la croissance. Et dans cette guerre où tous les coups sont permis, tout le monde va essayer de faire baisser en même temps sa monnaie pour doper sa compétitivité.



JAPON 1 - ZONE EURO 0 :

L'indice Nikkei s'envole de pratiquement 20% en trois mois. Un rebond alimenté par la banque centrale du Japon (BOJ) qui a décidé de dilapider la valeur du yen et s'est fixé un objectif de 2% pour sortir le Japon de la déflation. La détermination de la BOJ fonctionne...

Lire la suite


 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :