Les Bourses européennes en hausse à l'ouverture

 |   |  505  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Paris était en hausse à l'ouverture (+0,84%), encouragée par les annonces de Ben Bernanke, ainsi que Francfort (+0,39%). Londrs ouvrait en hausse (+0,24%) avant la publication des minutes de la Banque d'Angleterre.

La Bourse de Paris était en hausse mercredi au cours des premiers échanges (+0,84%) dans un marché encouragé par la bonne orientation de Wall Street et veut croire à de nouvelles mesures de soutien à l'économie américaine. A 09H30 (07H30 GMT), l'indice vedette s'adjugeait 23,10 points pour s'inscrire à 3.200,87 points. En l'absence d'éléments majeurs en Europe, le marché parisien suit pas à pas l'actualité économique aux Etats-Unis et notamment les propos du président de la banque centrale américaine, Ben Bernanke.

PPR cédait 1,88% à 106,75 euros, affectée par l'avertissement lancé par sa filiale Puma qui a indiqué ne pas pouvoir respecter ses objectifs pour 2012. Des rumeurs circulent également sur PPR selon lesquelles le groupe de luxe pourrait vendre par morceaux sa filiale Redcats. Des prises de bénéfices pesaient sur CGG Veritas qui perdait 0,68% à 22,57 euros après sa forte hausse de la veille. Accor cédait 0,40% à 24,74 euros, après avoir publié un chiffre d'affaires quasi stable au premier semestre (-0,1%) en raison de la cession du traiteur Lenôtre.
PSA Peugeot Citröen profitait d'une légère reprise technique (+1,88% à 5,97 euros). Le titre n'a cessé de plonger depuis l'annonce d'un plan de suppression de 8.000 postes jeudi, largement contesté par le gouvernement. Total prenait 1,02% à 36,22 euros profitant d'un redressement des cours du pétrole. Bonne performance pour le titre Orpéa (+1,61% à 30 euros) après la confirmation de ses objectifs annuels d'activité et l'annonce d'une progression de 15,2% de son chiffre d'affaires au premier semestre.

La Bourse de Londres évoluait en hausse mercredi matin, dans l'espoir de mesures de soutien à l'économie américaine et avant la publication des minutes de la banque d'Angleterre.  Vers 07H20 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs gagnait 13,65 points, soit 0,24%, à 5.642,74 points. Au Royaume-Uni, la publication des minutes de la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Banque d'Angleterre (BoE) est attendue dans la matinée; elle donnera une indication de l'ampleur du soutien à la politique d'assouplissement quantitatif au sein de la banque centrale.

A Londres, les valeurs financières étaient en hausse, comme Lloyds Banking Group (+1,17% à 30,21 pence), le courtier interbancaire Icap (+0,84% à 311 pence) ou le courtier Hargreaves Lansdown (+0,81% à 557 pence). HSBC grapillait 0,18% à 548,4 pence, sans grande réaction après sa comparution devant le Sénat américain pour avoir manqué de vigilance face à de possibles opérations de blanchiment d'argent. Le groupe pétrolier Tullow Oil gagnait pour sa part 0,72% à 1.392 pence, après avoir annoncé le succès d'un puits d'exploration au Ghana.
Du côté des perdants, le London Stock Exchange Group (LSE) abandonnait 0,79% à 1.005 pence. Le propriétaire des Bourses de Londres et de Milan a enregistré une hausse de ses ventes au premier trimestre grâce à l'acquisition de la société FTSE mais prévoit que les marchés devraient être peu actifs cet été.

L'indice vedette Dax de la Bourse de Francfort a ouvert mercredi en hausse de 0,39% à 6603,37 points.  Le marché suivra dans la matinée une émission obligataire allemande à 2 ans qui devrait atteindre un nouveau record historique, avec des taux négatifs pour la première fois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :