Un espoir pour les entreprises

 |   |  385  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : VIA BLOOMBERG NEWS)
Si les révélations de la presse ce matin sur les mesures qui seront adoptées aujourd'hui lors du séminaire du gouvernement sur la compétitivité se révèlent exactes, une petite lueur d'espoir renaît pour les entreprises. Certes les 22 mesures du rapport Gallois ne seront pas adoptées, mais des efforts seront faits pour les entreprises.

 

Si les révélations de la presse ce matin sur les mesures qui seront adoptées aujourd'hui lors du séminaire du gouvernement sur la compétitivité se révèlent exactes, une petite lueur d'espoir renaît pour les entreprises. Certes les 22 mesures du rapport Gallois ne seront pas adoptées, mais des efforts seront faits pour les entreprises.

LE GOLLUM DE LA COMPETITIVITE

Louis Gallois, qui ressemble comme un frère à Gollum du Seigneur des anneaux, a tout bon. Son rapport est LE guide ce qu'il faut faire pour relancer la compétitivité. 22 mesures intelligentes, de bon sens, pour permettre à notre économie de cesser sa descente aux enfers. Mais ces mesures ne seront pas adoptées


MAIS TOUT ESPOIR N'EST PAS PERDU

Selon le Point et les Echos, le gouvernement s'apprête à faire des efforts pour les entreprises: allègement d'impôts de 20 milliards pour les entreprises financés par des réajustements de TVA (hausse 19.6% à 20%, avec une baisse de 5.5% à 5% pour les biens et services essentiels et une hausse de 7% à 10 ou 12% pour le taux intermédiaire. Si le gouvernement se décide à aider les entreprises, je dis bravo.

GALLOIS, MINISTRE DU REDRESSEMENT PRODUCTIF

Entre un clown en marinière qui arrive comme la cavalerie après la fermeture des usines et un dirigeant brillant qui propose les bonnes mesures pour redresser l'économie, qui mérité le poste de ministre du redressement ? Il est temps qu'on ait notre gouvernement "Monti".

RAS LE BOL DE LA GRECE

La Grèce va encore nous plomber les semaines qui viennent. En résumé, les Grecs ont besoin d'argent dans deux semaines pour payer leur dette mais pour obtenir cet argent ils doivent adopter le nième plan d'économies qu'ils ne suivront pas et maintenant la BCE et l'Union Européenne se renvoient la balle car personne ne veut payer.

LE FMI NOUS MET LA HONTE

Le FMI lance un avertissement. La France doit faire des réformes structurelles...comme l'Italie et l'Espagne. Vous avez bien lu. Le FMI nous met maintenant derrière l'Italie et l'Espagne. On l'a bien cherché. Vivement la retraite à 58 ans...

LA NUIT ELECTORALE

Une bonne nouvelle pour les insomniaques...Ils pourront suivre les résultats Etat par Etat dans la nuit......

Lire la suite de cet article sur monfinancier.com

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :