Flash Info : Voici le grand perdant de la chute de l'once d'or

 |   |  170  mots
(Crédits : Forex)

La Banque Nationale Suisse (BNS), qui est connue dans l'imaginaire collectif pour ses importantes réserves en or, est le grand perdant de l'année 2013 sous l'effet d'une chute brutale de près de 28% du prix de l'once sur les marchés internationaux.

La BNS a reporté une perte de près de 9 milliards de francs suisses, soit environ 7.3 milliards d'euros, selon des données préliminaires.

La conséquence directe de cette situation est que la BNS va être contrainte rapidement d'ajuster le montant de ses réserves et ne pourra probablement pas verser cette année de dividendes à Berne et aux cantons suisses, comme c'est le cas habituellement.

L'année précédente, la BNS avait annoncé un profit de près de 6.9 milliards de francs suisses avec 2.4 milliards directement reversées à la Confédération et aux cantons.

Les chiffres finaux ne seront connus que le 7 mars prochain.
 

Retrouvez toute l'actualité du Forex sur Forex.fr

Pour aller plus loin, retrouvez toutes les données sur les devises

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/01/2014 à 12:56 :
Et alors? La BNS avait fait de gros bénéfices virtuels ces dernières années quand le cours de l'or montait et maintenant la BNS fait une grosse perte tout aussi virtuelle parce que le cours de l'or est en baisse!

L'or de la BNS a pour but d'assurer une contre-partie pour les francs suisses en circulation. C'est l'une des dernières banques centrales qui a encore une contre-partie en or, les autes comptent sur le dollar!

Si seulement toues les banques centrales du monde pouvaient faire ce genre de perte, l'économie du monde jouerait un peu moins au Monopoly avec de la monnaie de singe

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :