Je n'arrive pas à être haussier sur la Bourse

Chaque matin, l'actualité boursière commentée par Marc Fiorentino.
(Crédits : Reuters)

Cela fait plusieurs mois que je suis sorti du marché boursier. Et plusieurs mois que j'attends une correction qui ne vient pas. Mais la hausse non plus ne vient pas. Hier, le CAC est une nouvelle fois revenu en territoire négatif sur l'année. 9 mois pour rien. J'ai du mal à investir sur des indices uniquement parce que les banques centrales fournissent des liquidités.

CHUTE DU CAC

Les marchés boursiers ont mal réagi hier aux déclarations de Mario Draghi. 2,81% de baisse pour le CAC qui passe en performance négative sur l'année. Et plus de 2,5% de baisse sur les actions Européennes. La journée d'hier est très riche en enseignements. Elle est l'illustration parfaite du fait que la hausse des marchés boursiers est uniquement alimentée par l'injection de liquidités par les banques centrales. Quand Mario Draghi ou Janet Yellen montre le moindre signe de baisse d'approvisionnement de la dope monétaire et là nos junkies de la Bourse paniquent par peur du manque. Ce n'est pas sain.

QU'A DIT SUPER MARIO?

Il a confirmé que la BCE continuerait à mener une politique d'achat d'obligations active, mais le marché voulait des chiffres précis et, de préférence, des gros chiffres, ce qu'il s'est refusé à faire par prudence. D'où la crise de nerfs de nos junkies pourtant au bord de l'overdose.

LES FONDAMENTAUX

Les marges des entreprises en France continuent à baisser. Malgré le CICE, crédit d'impôt pour la compétitivité des entreprises...

TOTALEMENT NUL

Le nouveau concept de M6: Rising star. Cathy Guetta et David Halliday sont affligeants. Je reste fidèle à The Voice.

A QUAND UNE ÉGALITÉ...

...entre le secteur public et le secteur privé. Tant qu'on ne s'attaquera pas à cette injustice, aucune réforme de fond du modèle social n'est envisageable. Sarko, qui n'a rien fait sur le sujet pendant son quinquennat, propose maintenant un contrat à durée limitée de 5 ans pour les nouveaux fonctionnaires.

A CE SUJET
La direction générale de l'Enseignement scolaire publie un rapport qui met en lumière un absentéisme monstrueux des instituteurs. 600,000 journées d'absence non remplacées pendant l'année scolaire 2012/2013. Soit 15 à 20 jours d'absence par...

Lire la suite

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.