Marchés : Une page se tourne

 |   |  350  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Après quelques jours de consolidation suite à la baisse de vendredi et de lundi dernier, les marchés ont rechuté hier. Lourdement. Ce matin en Asie, les bourses suivent la tendance imprimée hier soir par les marchés américains. Et la volatilité, l'indice de peur des marchés, s'envole à nouveau.

UNE NOUVELLE PHASE POUR LES MARCHÉS?

C'est indéniable. Après 10 ans de désinflation, voire de déflation, de taux d'intérêt nuls ou négatifs, de politique ultra laxiste des banques centrales pour booster et l'inflation et la croissance économique, nous voilà entrés, du fait de la reprise économique mondiale, comme le souligne la Banque d'Angleterre dans une phase nouvelle de croissance forte, de chômage bas ou de plein emploi, de hausses des salaires, de reprise de l'inflation et donc de hausses de taux d'intérêt. Si on ne peut pas encore prévoir de krach ou de renversement de tendance, on sait déjà que nous entrons dans une phase d'incertitude et c'est ce que traduit l'envolée de la volatilité. Une page se tourne sur les marchés.

UNE TENDANCE CONFIRMÉE PAR LA BANQUE D'ANGLETERRE

La Banque d'Angleterre a alimenté hier les craintes de retour de l'inflation. On le sait, si les marchés chutent c'est par crainte d'une hausse de l'inflation, principalement boostée par les hausses de salaires, avec pour conséquence une politique plus restrictive des banques centrales et une remontée des taux d'intérêt. Et pendant cette semaine d'agitation et de volatilité, on n'avait eu aucune déclaration de banque centrale, pour calmer le jeu ou au contraire pour confirmer les craintes d'inflation. Hier c'est la banque d'Angleterre qui a ouvert le bal. Elle a explicitement déclaré qu'elle allait remonter ses taux d'intérêt. Plus tôt et plus rapidement que prévu.

EN CAUSE, LA REPRISE DE LA CROISSANCE MONDIALE

La raison avancée est la force de la croissance mondiale. C'est...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/02/2018 à 14:17 :
Oui en gros quand l'économie se porte mieux la finance chiale. Tout est dit.

"Une banque vous prête un parapluie quand il fait beau et vous le reprend quand il pleut. " George Bernard Shaw

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :