Téléchargez
notre application
Ouvrir

Erdogan minimise le risque d'affrontement turco-syrien

reuters.com  |   |  208  mots
Erdogan minimise le risque d'affrontement turco-syrien[reuters.com]
(Crédits : Handout .)

ANKARA (Reuters) - Le président turc Recep Tayyip Erdogan a assuré lundi que le déploiement de l'armée syrienne dans la zone frontalière ne poserait pas de problème à Kobané, ajoutant que son homologue russe Vladimir Poutine avait opté pour une "approche positive".

Selon la presse, les forces fidèles à Bachar al Assad, qui sont épaulées par l'armée russe, avaient pénétré un peu plus tôt à Tel Tamer, dans le nord-est de la Syrie, dans le cadre d'un accord conclu avec les forces kurdes de la région, après le lancement de l'intervention turque, la semaine dernière.

Recep Tayyip Erdogan, qui s'adressait à la presse avant une visite en Azerbaïdjan, a par ailleurs promis de faire en sorte que des Arabes s'installent à Manbij et s'est félicité du prochain retrait des 1.000 militaires américains présents dans la région, parlant d'une étape positive.

L'offensive des forces turques dans la nord de la Syrie a pour but de chasser les miliciens kurdes qui tiennent la région et d'y créer une "zone de sécurité" pour y transférer plusieurs millions de réfugiés syriens.

(Tuvan Gumrukcu et Ece Toksabay, Jean-Philippe Lefief pour le service français)