Téléchargez
notre application
Ouvrir

L'Inde et le Pakistan se renvoient la balle après un bombardement

reuters.com  |   |  215  mots

SRINAGAR, Inde/ISLAMABAD (Reuters) - L'Inde et le Pakistan se sont renvoyé la balle dimanche après un bombardement au Cachemire, l'une des attaques les plus meurtrières depuis la révocation en août par New Delhi de l'autonomie de cette région disputée par les deux pays voisins.

Accusant Islamabad d'être à l'origine de ce bombardement, un porte-parole de l'armée indienne a fait état de deux soldats et d'un civil tué samedi soir dans la région de Tangdhar, dans le nord du Cachemire.

"Nos soldats ont riposté fermement, provoquant d'importants dégâts et causant de lourdes pertes à l'ennemi ", a dit le colonel Rajesh Kalia.

Un porte-parole de l'armée pakistanaise a pour sa part annoncé la mort d'un de ses soldats et de trois civils, accusant l'Inde d'avoir violé le cessez-le-feu en menant une attaque visant délibérément les civils.

Le Pakistan a alors répliqué en tuant 9 soldats indiens et en blessant plusieurs autres, a dit le major Général Asif Ghafoor.

Le contentieux territorial entre les deux pays - puissances nucléaires depuis 1998 - est à l'origine de deux des trois guerres qui les ont opposés depuis leur indépendance en 1947.

(Fayaz Bukhari et Syed Raza Hassan, Marine Pennetier pour le service français)