Téléchargez
notre application
Ouvrir

Quatre membres de l'état-major birman sanctionnés par les Etats-Unis

reuters.com  |   |  178  mots
Quatre membres de l'etat-major birman sanctionnes par les etats-unis[reuters.com]
(Crédits : Pool)

WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis ont sanctionné mardi quatre membres de l'état-major birman, dont son chef, pour les exactions commises aux dépens des Rohingyas, a annoncé le département du Trésor.

Plus de 730.000 membres de cette minorité musulmane ont trouvé refuge au Bangladesh pour échapper à une campagne de répression motivée, selon les Nations unies, par des "intentions génocidaires".

Les officiers sanctionnés sont le commandant en chef des forces birmanes Min Aung Hlaing, le commandant en chef adjoint Soe Win et des cadres de la 99e et de la 33e divisions d'infanterie légère nommés Than Oo et Aung Aung, précise le Trésor américain dans un communiqué.

Aung San Suu Kyi, cheffe du gouvernement birman et ex-opposante à l'aura internationale, est arrivée mardi à la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye, aux Pays-Bas, pour assurer la défense de son pays, accusé de génocide contre la minorité Rohingya. L'audience, qui est publique, doit s'étaler sur trois jours.

(Daphne Psaledakis, version française Jean-Philippe Lefief)