Téléchargez
notre application
Ouvrir

Les conservateurs favoris des élections britanniques, mais l'écart se réduit

reuters.com  |   |  474  mots
Les conservateurs favoris des elections britanniques, mais l'ecart se reduit[reuters.com]
(Crédits : Pool)

LONDRES (Reuters) - Le Premier ministre conservateur britannique Boris Johnson est le mieux placé pour remporter les élections législatives de jeudi au Royaume-Uni mais rien n'assure qu'il disposera de la majorité dont il rêve à la Chambre des communes.

Le scrutin du 12 décembre est jugé crucial pour l'avenir du Royaume-Uni au sein de l'Union européenne : en cas de nette victoire, Johnson promet de réaliser le Brexit le 31 janvier 2020, alors que le Labour de Jeremy Corbyn appelle à un nouveau référendum sur la question.

Dans sa dernière enquête avant le vote, publiée mardi, l'institut de sondage YouGov, qui avait prédit avec exactitude le résultat des législatives de 2017 grâce à une enquête élaborée circonscription par circonscription, a ramené à 28 sièges la majorité que peuvent escompter les tories, contre 68 sièges il y a deux semaines.

Mais YouGov redouble de prudence sur ses pronostics, étant donné la possibilité d'un vote "tactique" dans des dizaines de circonscriptions disputées pour priver les conservateurs d'une victoire.

"Cela ne pouvait pas être plus serré", a commenté mercredi Boris Johnson, qui a choisi de faire campagne à la veille du scrutin en livrant avant l'aube du lait à des électeurs.

Jeremy Corbyn a prononcé ses derniers discours à Glasgow et Middlesbrough, où il a exhorté les Britanniques à rejeter la politique de désespoir et de division que les conservateurs ont selon lui imposée à leur pays.

L'enquête YouGov indique que les tories pouraient remporter 339 sièges sur 650 à la Chambre des communes avec 43% des voix, ce qui serait leur meilleure performance en nombre de sièges depuis la victoire de Margaret Thatcher en 1987, mais la fourchette de prévisions de l'institut est large, d'un plus bas de 311 sièges à un plafond de 367 sièges.

"Nous ne pouvons absolument pas exclure que l'élection de 2019 produira un Parlement sans majorité - ni ne pouvons exclure une majorité conservatrice plus large", a déclaré Anthony Wells directeur des recherches politiques de YouGov.

Le Parti travailliste est de son côté crédité de 231 sièges avec 34% des voix.

Les instituts de sondage britanniques se sont distingués à plusieurs reprises par leurs ratés, notamment avant les élections législatives de 2015 et avant le référendum de 2016 sur le Brexit.

L'enquête de YouGov est cependant jugée relativement fiable car elle s'appuie sur plus de 100.000 entretiens réalisés pendant sept jours.

Un autre sondage, réalisé par l'institut Opinium, souligne que l'avance des conservateurs sur les travaillistes s'est réduite de 15 à 12 points de pourcentage.

Les bureaux de vote ouvriront à 07h00 GMT et fermeront à 22h00 GMT, heure de la publication d'un premier sondage de sortie des urnes. Les résultats définitifs ne sont pas attendus avant le milieu de la nuit.

(Andy Bruce, Kylie MacLellan, version française Jean-Stéphane Brosse)