Téléchargez
notre application
Ouvrir

Wall Street ouvre irrégulière, Trump pèse sur les technos

reuters.com  |   |  370  mots
La bourse de new york ouvre en ordre disperse[reuters.com]
(Crédits : Mike Segar)

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en ordre dispersé mercredi entre la perspective d'une reprise de l'activité économique avec les signes d'affaiblissement de la pandémie de coronavirus et le recul des valeurs technologiques qui pèse sur le Nasdaq.

L'indice Dow Jones gagne 243,59 points, soit 0,97%, à 25.238,7 points et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,36% à 3.002,50 points.

En raison de sa forte composante technologique, le Nasdaq Composite, reculait de 0,4% quelques minutes après l'ouverture.

L'assouplissement des mesures de confinement, les espoirs de trouver un vaccin contre le COVID-19 et les plans de relance monétaire et budgétaire restent les principaux moteurs de la hausse des actifs jugés à risque, reléguant au second plan la guerre des mots entre la Chine et les Etats-Unis au sujet de Hong Kong où les protestations contre le projet de loi de sécurité nationale prennent de l'ampleur.

"La capacité du marché à distinguer d'un côté les tensions sino-américaines et de l'autre le sentiment haussier dû à la fin progressive du confinement témoigne de l'ampleur incroyable du soutien fournis par les banques centrales et les gouvernements du monde entier", a déclaré Stephen Innes, en charge de la stratégie des marchés chez AxiCorp.

La Commission européenne a dévoilé mercredi un plan de relance ambitieux de 750 milliards d'euros, un montant supérieur à la proposition franco-allemande, qui doit permettre à l'économie du bloc de se remettre de l'épidémie de coronavirus qui a fortement ébranlé les 27 Etats membres.

En Bourse, le secteur technologique, dont l'indice S&P lâche 0,97%, est plombé par les déclarations de Donald Trump, qui menace de réguler ou de fermer des opérateurs de réseaux sociaux, au lendemain de la décision de Twitter d'ajouter à l'un de ses messages un avertissement incitant les lecteurs à vérifier la véracité des affirmations du président américain.

L'action de Twitter perd 2,19% et celle de Facebook 2,66%.

A l'inverse, les valeurs du transport aérien sont en nette progression grâce aux anticipations d'une reprise de la demande avec le déconfinement: Delta Airlines, Southwest, United Airlines et American Airlines gagnent entre 3,5% et 5,7%.

(Laetitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot)

`