Téléchargez
notre application
Ouvrir

D'autres pays pourraient s'associer à l'accord Israël-Emirats-Bahreïn, dit Trump

reuters.com  |   |  154  mots
D'autres pays pourraient s'associer a l'accord israel-emirats-bahrein, dit trump[reuters.com]
(Crédits : Tom Brenner)

WASHINGTON (Reuters) - Cinq ou six autres pays pourraient s'associer à l'accord de normalisation des relations entre Israël, les Emirats arabes unis et Bahreïn, a annoncé mardi Donald Trump.

L'accord conclu sous l'égide des Etats-Unis devait être signé dans la journée à la Maison blanche et le sultanat d'Oman devait être représenté par son ambassadeur aux Etats-Unis, ce qui renforce l'hypothèse selon laquelle il s'agira du prochain pays du Golfe à s'associer à l'accord.

Le sultan omanais Haïtham ben Tariq al Saïd s'est entretenu la semaine dernière avec le président des Etats-Unis. Les regards sont toutefois braqués sur l'Arabie saoudite, principale puissance arabe du Golfe, premier exportateur mondial de pétrole et gardienne des lieux saints de l'islam - qui va autoriser les avions assurant la liaison entre Israël et les Emirats à franchir son espace aérien.

(Rédaction de Washington, version française Jean-Philippe Lefief)