Téléchargez
notre application
Ouvrir

Feu vert sous condition de la Commission européenne au rachat d'Ingenico par Worldline

reuters.com  |   |  254  mots
Feu vert sous condition de la commission europeenne au rachat d'ingenico par worldline[reuters.com]
(Crédits : Christian Hartmann)

PARIS (Reuters) - La Commission européenne a autorisé mercredi le rachat d'Ingenico par Worldline tout en subordonnant l'opération au respect intégral d'engagements offerts par les deux groupes français.

Ingenico et Worldline devront ainsi "céder certaines activités d'acquisition de paiements en point de vente et de fourniture et de gestion de terminaux de point de vente" en Autriche, en Belgique et au Luxembourg.

Worldline, qui a lancé une offre à 7,8 milliards d'euros sur Ingenico, entend créer un leader européen des paiements électroniques, un secteur en plein essor qui aiguise l'appétit des géants du numérique et connaît déjà un mouvement de consolidation aux Etats-Unis.

Avec Ingenico, Worldline espère en outre se développer dans les secteurs du voyage, de la santé et de la distribution tout en renforçant son implantation géographique.

Les concessions des deux groupes visent "l'activité de paiements en point de vente et de fourniture et de gestion de terminaux de point de vente d'Ingenico en Autriche, l'activité d'acquisition de paiements en point de vente d'Ingenico en Belgique, qui inclut la fourniture et la gestion de terminaux de point de vente, et une partie de l'activité d'acquisition de paiements de Worldline au Luxembourg".

Dans un communiqué, l'exécutif européen indique que ces propositions répondent pleinement à ses préoccupations "puisqu'ils suppriment presque intégralement les chevauchements entre les activités d'acquisition de paiements de Worldline et d'Ingenico dans les trois pays concernés".

(Henri-Pierre André et Nicolas Delame)