Téléchargez
notre application
Ouvrir

Trump va poursuivre les recours malgré la certification du vote au Michigan

reuters.com  |   |  347  mots
Trump va poursuivre les recours malgre la certification du vote au michigan[reuters.com]
(Crédits : Jonathan Ernst)

WASHINGTON (Reuters) - L'équipe juridique de Donald Trump a annoncé lundi qu'elle continuerait de contester les résultats de l'élection présidentielle américaine du 3 novembre après que des représentants du Michigan ont certifié dans la journée la victoire de Joe Biden dans cet Etat.

Une conseillère juridique de la campagne du président républicain sortant a déclaré que "la certification par les officiels des Etats est simplement une étape procédurale".

"Nous allons continuer de combattre la fraude électorale à travers le pays en luttant pour comptabiliser tous les votes légaux. Les Américains doivent avoir la certitude que les résultats finaux sont équitables et légitimes", a ajouté Jenna Ellis dans un communiqué.

Donald Trump refuse d'admettre la victoire de son rival démocrate Joe Biden et a dénoncé sans preuve une vaste fraude électorale.

Si le Michigan et la Pennsylvanie certifient leurs résultats, Joe Biden obtiendra officiellement les 36 grands électeurs lui assurant la majorité de 270 voix au Collège électoral nécessaire pour être nommé président.

En Pennsylvanie, les comtés devaient transmettre d'ici lundi soir les résultats des décomptes à la secrétaire de l'Etat Kathy Boockvar, une démocrate, pour certification.

La campagne Trump a déposé lundi une requête auprès d'un juge fédéral de Pennsylvanie afin que le recours qu'elle a déposé dans l'Etat pour demander un recomptage des votes puisse être validé.

En Géorgie, un nouveau décompte des voix va débuter mardi matin après une requête en ce sens de la campagne du président sortant, a annoncé lundi un représentant local. Il n'est pas attendu que cela affecte la certification des résultats ayant donné la semaine dernière Joe Biden victorieux.

L'ensemble des Etats doivent avoir certifié leurs résultats le 8 décembre au plus tard, avant que le Collège électoral nomme formellement le 14 décembre le président élu.

(Jeff Mason, David Morgan, Makini Brice, Jonathan Stempel; version française Jean Terzian)