Téléchargez
notre application
Ouvrir

Italie : Mario Draghi renonce à son salaire de président du Conseil

reuters.com  |   |  304  mots
Italie: mario draghi renonce a son salaire de president du conseil[reuters.com]
(Crédits : Pool New)

par Gavin Jones

ROME (Reuters) - Mario Draghi a annoncé qu'il ne recevrait aucune rémunération pour son poste du président du Conseil italien, une décision qui intervient dans un contexte de défiance à l'égard de la classe politique transalpine.

Les responsables politiques italiens sont tenus de publier leurs déclarations d'impôts et Mario Draghi, nommé président du Conseil en février dernier, a profité de l'occasion pour annoncer qu'il renonçait au salaire d'environ 110.000 euros brut auquel il a droit, sans donner d'explication.

La déclaration d'impôts de Mario Draghi publiée mercredi montre que ce dernier a perçu des revenus de 583.470 euros brut en 2019.

Sur ce montant, 498.144 euros correspondent au cumul des pensions liées à ses mandats de directeur général du Trésor et de gouverneur de la Banque d'Italie, a précisé sa porte-parole.

Massimiliano Panarari, expert en communication politique à l'université Mercatorum à Rome, a déclaré que la décision de Mario Draghi avait sans doute pour objectif de montrer sa solidarité avec le peuple italien, durement touché par la récession économique.

"Toutefois, cette décision pourrait également être considérée comme un geste populiste et Mario Draghi aurait mieux fait de l'expliquer plus en détail", a-t-il ajouté.

Mario Draghi, âgé de 73 ans, en avait 54 lorsqu'il a quitté le Trésor en 2001 pour occuper un poste de direction au sein de la banque d'investissement Goldman Sachs à Londres. Il avait 64 ans lorsqu'il a quitté la Banque d'Italie.

Plusieurs médias italiens ont rapporté qu'il a touché une pension du Trésor de près de 15.000 euros bruts par mois depuis ses 59 ans.

Sa porte-parole a déclaré ne pas être en mesure de le confirmer dans l'immédiat.

(Avec Giuseppe Fonte et Angelo Amante, version française Laetitia Volga)