Téléchargez
notre application
Ouvrir

Le Maire brocarde LR et la victoire d'un parti "fracturé"

reuters.com  |   |  264  mots
Le maire brocarde lr et la victoire d'un parti fracture[reuters.com]
(Crédits : Gonzalo Fuentes)

PARIS (Reuters) - La désignation, samedi, de Valérie Pécresse comme candidate des Républicains à l'élection présidentielle est la victoire d'un parti "profondément fracturé" et "rétréci", a déclaré dimanche le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire, dans une interview accordée à Europe 1, CNEWS et Les Echos.

"Sa victoire est une bonne nouvelle pour la démocratie, une bonne nouvelle pour le débat démocratique", a dit le ministre.

"Ensuite, malgré tout, il faut la regarder de près, c'est la victoire d'un parti qui est profondément fracturé (...) et c'est la victoire d'un parti rétréci", a ajouté celui a quitté Les Républicains après la victoire d'Emmanuel Macron à la présidentielle de 2017.

Valérie Pécresse a appelé samedi au rassemblement de la droite républicaine face à Emmanuel Macron et à l'extrême droite, installant de facto un ticket avec son ex-rival "droitier" Eric Ciotti.

La présidente du conseil régional d'Ile-de-France a recueilli 60,95% des suffrages et le député des Alpes-Maritimes 39,05% au terme du second tour du vote électronique des adhérents de LR, a précisé à la presse le président du parti, Christian Jacob, entouré des deux finalistes.

Bruno Le Maire, s'est également défendu dimanche d'avoir "cramé la caisse", une accusation portée par Valérie Pécresse.

"Je ne laisserai pas dire n'importe quoi", a-t-il dit. "La caisse n'est pas cramée, nous avons protégé des salariés, des entreprises, je pense qu'il s'agit d'une bonne et sage décision."

(Reportage Nicolas Delame)