Téléchargez
notre application
Ouvrir

Wall Street ouvre en nette baisse, l'Ukraine et la Fed pèsent

reuters.com  |   |  386  mots
Wall street ouvre en nette baisse[reuters.com]
(Crédits : Brendan Mcdermid)

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en nette baisse lundi dans un contexte de prudence lié à l'attente des décisions de la Réserve fédérale américaine (Fed) et aux tensions géopolitiques autour de l'Ukraine.

Dans les premiers échanges, l'indice Dow Jones perd 366,9 points, soit 1,07%, à 33.898,47 points et le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 1,24% à 4.343,16 points.

Le Nasdaq Composite cède 1,44%, soit 198,16 points, à 13.570,76.

La Fed réunit son comité de politique monétaire mardi et mercredi. Les investisseurs espèrent à l'issue de cette réunion qu'elle pourra préciser ses intentions en matière de relèvement des taux et de réduction de son bilan, deux éléments d'incertitude à l'origine des turburlences sur les marchés lors des dernières séances.

Sur le front géopolitique, le regain de tensions entre Moscou et les puissances occidentales concernant la situation en Ukraine, où les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont décidé d'évacuer leurs ressortissants, dissuade également toute prise de risque.

"L'Ukraine est clairement un sujet d'inquiétude qui pèse sur les marchés aujourd'hui", a déclaré Darren Schuringa, directeur général d'ASYMmetric ETFs. "Cela continuera de peser sur les marchés dans un avenir prévisible jusqu'à ce que l'on parvienne à une sorte de règlement et davantage de clarté sur l'issue de la situation."

L'indice de la volatilité, aussi appelé l'"indice de la peur", est en hausse de 15,7% à 33,3 points.

Aux valeurs, les grandes capitalisations technologiques continuent de refluer: Alphabet, Amazon, Netflix et Nvidia perdant de 1% à 3,4% dans l'anticipation d'une hausse des taux de la Fed dès le mois de mars.

Apple recule de 1,1% après avoir écopé d'une amende de cinq millions d'euros aux Pays-Bas pour non-respect des règles concernant le système de paiement requis sur son magasin d'applications App Store.

La chaîne américaine de grands magasins Kohl's s'envole de plus de 33% en raison d'un intérêt de la société de capital-investissement Sycamore Partners, selon des sources au fait du dossier.

Dans la santé, Pfizer perd 2,7% après le rejet par la Food and Drug Administration (FDA), l'autorité américaine de santé, du somatrogon, un traitement destiné aux enfants présentant un déficit de croissance.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

2 mn