Téléchargez
notre application
Ouvrir

Target : Le bénéfice s'effondre au deuxième trimestre malgré les rabais

reuters.com  |   |  325  mots
Target: le benefice s'effondre au deuxieme trimestre malgre les rabais[reuters.com]
(Crédits : Jim Young)

par Uday Sampath Kumar

(Reuters) - Target a annoncé mercredi une chute de près de 90% de son bénéfice trimestriel et fait état de ventes plus faibles qu'attendu car ses clients, touchés par l'inflation, ont limité leurs dépenses malgré des remises plus importantes.

L'action du distributeur américain, qui a déjà perdu plus de 22% de sa valeur cette année, baissait légèrement dans les échanges en avant-Bourse.

Le groupe a fait état au deuxième trimestre d'un bénéfice de 183 millions de dollars (180 millions d'euros), contre 1,817 milliard de dollars à la même période l'année dernière.

Target a indiqué que ses ventes à périmètre comparable avaient progressé de 2,6% au cours du deuxième trimestre clos le 30 juillet. Les analystes tablaient sur une hausse de 3,3%, selon le consensus IBES de Refinitiv.

Sa marge d'exploitation a chuté au deuxième trimestre en raison des coûts liés au déstockage de marchandises, notamment par le biais de rabais importants ; elle s'établit à 1,2% au cours du trimestre, manquant l'objectif à 2% annoncé le mois dernier et en forte baisse, comparé aux 9,8% enregistrés un an plus tôt, .

Les détaillants américains, dont Target et Best Buy, ont revu à la baisse leurs prévisions de rentabilité au cours des dernières semaines. Les consommateurs, sous pression à cause de la hausse générale des prix, réduisent leurs dépenses sur des articles tels que les vêtements ou l'électronique.

Target, qui s'appuie davantage sur les produits non-essentiels, a été plus touché que des détaillants comme Walmart qui stockent une grande partie de leurs rayons avec des produits alimentaires et d'autres produits de première nécessité.

Target a réaffirmé que le groupe reviendrait à un taux de marge d'exploitation annuel d'environ 6%, mais s'est dit encore "prudent" quant à la demande d'articles non-essentiels.

(Reportage Uday Sampath à Bangalore ; version française Elena Vardon, édité par Kate Entringer)