Téléchargez
notre application
Ouvrir

Nouvelle vigilance orange en Corse après des orages qui ont fait 5 morts

reuters.com  |   |  567  mots
Deux morts et 12 blesses dans des intemperies en corse[reuters.com]
(Crédits : Andrew Winning)

PARIS (Reuters) - La Corse se préparait jeudi soir à une nouvelle nuit d'orages violents après ceux qui ont fait cinq morts, une vingtaine de blessés, dont quatre dans un état "très grave", et d'importants dégâts en début de journée.

Le ministère de l'Intérieur a revu à la baisse dans la soirée le bilan de six morts communiqué par erreur par Gérald Darmanin à son arrivée en fin d'après-midi à Sagone (Corse-du-Sud), une des zones les plus durement touchées avec celle de Calvi (Haute-Corse), où il doit se rendre vendredi matin.

Gérald Darmanin a salué lors d'un point presse le travail des secouristes et des services de l'Etat mobilisés après "ce terrible évènement météorologique, où des vents extrêmement violents, non prévus, en tout cas non prévus dans cette intensité, sont venus arracher à la vie six personnes".

L'état de catastrophe naturelle devrait être rapidement déclaré sur l'île, sans doute dès mercredi prochain, a-t-il précisé.

La Première ministre, Elisabeth Borne, a annoncé de son côté avoir activé la cellule interministérielle de crise, dont le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, a présidé une première réunion jeudi soir depuis le Fort de Brégançon (Var), où il passe ses vacances.

"C'est une tempête sans précédent, le bilan est déjà trop lourd", a déploré le président du conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni, au côté de Gérald Darmanin à Sagone.

"On annonce un nouvel épisode orageux ce soir, nous nous attendons au pire", a-t-il ajouté.

Météo France a replacé les deux départements de l'île en vigilance orange dans l'après-midi, expliquant s'attendre à ce que des orages formés en mer touchent une grande partie de la façade occidentale corse durant la nuit et évoquant le risque de "fortes rafales de vent, de 80 à 100km/h, parfois tourbillonnaires" et de "trombes marines".

Pendant les orages de jeudi matin, Météo France a relevé "une rafale exceptionnelle" à 224 km/h à la station de Marignana, sur une partie exposée de la côte ouest, mais aussi des pointes à 131 km/h à Ajaccio, à 197 km/h à Calvi ou encore à 205 km/h à L'Île-Rousse.

Les préfectures de Corse-du-Sud et de Haute-Corse ont demandé l'évacuation de tous les campings susceptibles d'être affectés par ces nouveaux orages.

Une jeune fille de 13 ans a été tuée jeudi matin par la chute d'un arbre dans un camping et une femme de 72 ans est morte après que le toit d'une paillote s'est écrasé sur son véhicule sur une plage, a annoncé la préfecture de Corse-du-Sud.

De son côté, la préfecture de Haute-Corse a fait état du décès d'un homme de 46 ans de nationalité française et précisé qu'une jeune femme de 23 ans de nationalité italienne avait été hospitalisée à Bastia "en urgence absolue suite à un arrêt cardio-respiratoire".

Ces deux personnes étaient hébergées dans des campings de Calvi, a-t-elle précisé.

La préfecture maritime de Méditerranée a annoncé pour sa part deux décès supplémentaires, après avoir coordonné au total 125 interventions de secours et d'assistance en mer.

(Rédigé par Myriam Rivet, Marc Angrand et Tangi Salaün)