Les marques de Volkswagen s'exercent en vue de possibles IPO, rapporte Handelsblatt

reuters.com  |   |  376  mots
Le logo de volkswagen au salon international de l'automobile de new york.[reuters.com]
(Crédits : Brendan Mcdermid)

BERLIN (Reuters) - Les marques de Volkswagen se préparent à d'éventuelles introductions en Bourse (IPO), déclare le président du directoire Oliver Blume au journal Handelsblatt de mardi, sans préciser si d'autres cotations sont prévues.

À la suite de l'IPO de Porsche jeudi dernier, des investisseurs s'attendent à ce que d'autres marques fassent l'objet de cotations, ce qui permettrait de débloquer la valeur sous-jacente du groupe allemand, que les dirigeants considèrent comme fortement sous-coté.

Parmi les marques non cotées actuellement figurent Audi, Lamborghini, Bentley, Skoda, Seat et Cupra.

Conseillés par une équipe de banquiers, les directeurs généraux et les responsables financiers de chaque marque s'efforcent d'affiner leurs objectifs en tenant compte des marchés financiers, a déclaré Oliver Blume. Les résultats de cet exercice seront présentés l'année prochaine lors d'une journée investisseurs.

"Il faut le comprendre comme une session de formation", a déclaré Oliver Blume. "Au sein du Groupe Volkswagen, je sens une motivation claire pour donner aux marchés des capitaux une plus grande pertinence."

"Je pourrais certainement imaginer le groupe Volkswagen comme une sorte de holding pour diverses sociétés cotées. Fait avec sagesse, cela pourrait ajouter une valeur significative et améliorer la compétitivité du groupe et des marques", a déclaré Arndt Ellinghorst, expert automobile à la société de données QuantCo, à propos des commentaires de Oliver Blume.

La valorisation boursière de Porsche est déjà presque équivalente à celle de son ancienne société mère, ce qui, selon Oliver Blume, est un indicateur du potentiel du groupe.

Pourtant, l'entrée en Bourse de Porsche n'a pas encore profité à la valorisation de Volkswagen, dont le titre est en baisse d'environ 10%, une partie des actionnaires ayant redirigé leur investissements vers l'ancienne filiale.

Le directeur financier de Volkswagen, Arno Antlitz, a déclaré la semaine dernière que l'évaluation d'une possible IPO de l'unité de batteries PowerCo était la prochaine priorité, balayant d'éventuelles autres cotations de marques.

Le titre Volkswagen était en hausse à 130,62 euros à 08h33 GMT par rapport à vendredi, en ligne avec une hausse plus large du secteur automobile européen.

(Reportage Victoria Waldersee, version française Augustin Turpin, édité par Sophie Louet)

tag.dispatch();