STMicroelectronics va construire une usine de substrats en carbure de silicium en Italie

reuters.com  |   |  253  mots
Photo du logo stmicroelectronics[reuters.com]
(Crédits : Sarah Meyssonnier)

(Reuters) - Le fabricant de puces franco-italien STMicroelectronics a annoncé mercredi la construction d'une unité de fabrication de substrats en carbure de silicium (SiC) sur son site de Catane, en Italie, afin de répondre à la demande croissante du secteur industriel et de l'automobile pour de type de composants.

La production devrait démarrer en 2023 et environ 700 emplois directs supplémentaires seront créés lorsque le site sera à pleine capacité, a dit le groupe, qui s'est engagé à développer des plaquettes en 200 mm dans un futur proche.

"Cette nouvelle unité jouera un rôle clé vers l'intégration verticale de nos activités dans le domaine du carbure de silicium", a déclaré Jean-Marc Chéry, directeur général de STMicroelectronics.

Cette usine, qui bénéficie d'un investissement de 730 millions d'euros sur cinq ans et du soutien financier du gouvernement italien, sera la première du genre en Europe et intégrera toutes les étapes du flux de production.

La Commission européenne a donné mercredi son feu vert à une subvention de 292,5 millions d'euros accordée par le gouvernement italien pour ce projet.

"La mesure italienne approuvée aujourd'hui renforcera la chaîne d'approvisionnement en semi-conducteurs de l'Europe, ce qui nous aidera à réaliser notre transition verte et numérique", a déclaré Margrethe Vestager, vice-présidente de l'exécutif européen, dans un communiqué.

STMicroelectronics dit viser en interne à une capacité de fabrication permettant d'atteindre 40% de ses besoins en substrats d'ici 2024.

(Rédigé par Diana Mandiá, édité par Kate Entringer)

tag.dispatch();