Le prix Nobel de chimie 2022 couronne deux Américains et un Danois

reuters.com  |   |  357  mots
Comite nobel de chimie annonce les laureats du prix nobel de chimie 2022[reuters.com]
(Crédits : Tt News Agency)

STOCKHOLM (Reuters) - Le prix Nobel de chimie 2022 a été attribué conjointement à l'Américaine Carolyn R. Bertozzi, à son compatriote K. Barry Sharpless et au Danois Morten Meldal, pour le développement de la chimie "click" et de la chimie bioorthogonale, a annoncé mercredi l'Académie royale suédoise des Sciences.

K. Barry Sharpless et Morten Meldal ont "posé les bases d'une nouvelle forme fonctionnelle de chimie - la chimie "click", qui permet de réaliser des assemblages moléculaires rapidement et efficacement (en "clippant" des molécules entre elles comme on assemble des boutons-pressions), explique l'académie dans son communiqué.

Carolyn Bertozzi a quant à elle emmené la chimie "click" dans une nouvelle dimension en commençant à l'utiliser dans des organismes vivants.

Ses "réactions bioorthogonales" - qui interviennent sans perturber le fonctionnement normal de la cellule - sont largement utilisées à travers le monde pour déterminer plus précisément le fonctionnement des cellules, et contribuent par exemple au développement de traitements du cancers plus ciblés, entre autres applications.

Barry Sharpless, qui a introduit au début des années 2000 ce concept permettant de synthétiser rapidement des produits sans que la réaction chimique ne génère de sous-produits indésirables, a déjà été récompensé d'un prix Nobel en 2001 pour cette découverte.

Il devient la cinquième personne à avoir été récompensé par deux prix Nobel, après John Bardeen, Marie Curie, Linus Pauling et Frederick Sanger.

Les trois lauréats 2022 se partageront la somme de 10 millions de couronnes suédoises (environ 920.000 euros).

La "saison" des Nobel, qui s'est ouverte lundi, a déjà distingué le paléogénéticien suédois Svante Pääbo, lauréat du Nobel de physiologie ou de médecine ainsi que les physiciens quantiques français Alain Aspect, américain John F. Clauser et autrichien Anton Zeilinger, récompensés mardi par le prix Nobel de physique.

Suivront ces prochains jours les annonces des prix Nobel de littérature (jeudi), de la paix (vendredi) et de l'économie (lundi prochain).

(Rédigé par Myriam Rivet, édité par Nicolas Delame et Jean-Stéphane Brosse)

tag.dispatch();