Philip Morris offre des concessions à l'UE pour le rachat de Swedish Match

reuters.com  |   |  212  mots
Photo d'archives du logo philip morris[reuters.com]
(Crédits : Denis Balibouse)

BRUXELLES (Reuters) - Le cigarettier américain Philip Morris a proposé des concessions pour répondre aux préoccupations de l'UE en matière de concurrence dans le cadre de son offre de rachat du spécialiste suédois des produits à base de tabac et de nicotine Swedish Match, montre un document déposé mercredi par la Commission européenne. L'Autorité européenne de la concurrence n'a pas fourni de détails sur ces concessions, conformément à sa politique, et demandera l'avis des concurrents et des clients des entreprises concernées avant de se prononcer.

Philip Morris, propriétaire entre autres de la marque Marlboro, a annoncé en mai une offre d'achat de Swedish Match pour 16 milliards de dollars (16,14 milliards d'euros), une opération qui vise à le renforcer sur le marché en forte croissance des alternatives à la cigarette. L'exécutif européen a également repoussé sa décision du 11 octobre au 25 octobre.

L'opération, qui a été autorisée aux États-Unis et au Brésil, est complexe et les régulateurs de l'UE doivent tenir compte de la portée et des caractéristiques du marché européen, a déclaré une source.

(Reportage Foo Yun Chee, rédigé par Louise Heavens; version française Diana Mandiá, édité par Jean-Stéphane Brosse)

tag.dispatch();