Brésil : Le tribunal supérieur électoral rejette le recours de Bolsonaro

reuters.com  |   |  256  mots
Le president bresilien jair bolsonaro arrive au palais alvorada a brasilia pour faire une declaration a la presse[reuters.com]
(Crédits : Adriano Machado)

BRASILIA (Reuters) - Le président du tribunal supérieur électoral (TSE) du Brésil a rejeté mercredi le recours déposé par le président sortant Jair Bolsonaro réclamant que les votes électroniques enregistrés par certaines machines soient invalidés, selon un document juridique.

L'ancien président de gauche Luiz Inacio "Lula" da Silva a remporté le second tour de l'élection présidentielle avec une courte avance sur son adversaire.

Alexandre de Moraes, juge de la Cour suprême présidant actuellement le TSE, a également infligé une amende de 22,9 millions de réaux (4,10 millions d'euros) à la coalition de Jair Bolsonaro pour ce que le tribunal a qualifié de litige de mauvaise foi, montre le document.

Le parti de Jair Bolsonaro avait déposé mardi un recours contestant le résultat de l'élection présidentielle organisée le mois dernier au Brésil.

Dans son recours, la coalition du président sortant affirmait que des "signes de défaillances (...) irréparables" de certaines machines de vote électronique avaient été constaté, et demandait qu'en conséquence, les votes de ces machines soient invalidés.

La décision rendue mercredi par le tribunal précise que les fonds de la coalition de Jair Bolsonaro seraient gelés jusqu'au paiement de l'amende.

Elle ordonne également l'ouverture d'une enquête sur tout usage abusif du Parti libéral brésilien ou de ses fonds par son président, Valdemar da Costa Neto.

(Reportage Ricardo Brito, rédigé par Peter Frontini; version française Camille Raynaud)

tag.dispatch();