Téléchargez
notre application
Ouvrir

RDC : Les résultats de la présidentielle peut-être publiés dans la journée

reuters.com  |   |  387  mots
Rdc: les resultats de la presidentielle peut-etre publies dans la journee[reuters.com]
(Crédits : Baz Ratner)

KINSHASA (Reuters) - Les résultats de l'élection présidentielle du 30 décembre en République démocratique du Congo (RDC) pourrait être annoncés dans la journée de mercredi.

La commission électorale nationale (Céni) s'est réunie toute la nuit afin de procéder à "une série d'évaluations et de délibérations, à l'issue desquelles elle procédera à la publication des résultats provisoires de l'élection présidentielle".

Une source au sein de la Céni et un diplomate ont dit s'attendre à une proclamation des résultats dans la journée. Les journalistes ont été convoqués à 14h00 GMT au siège de la Commission.

Des policiers ont été déployés autour du siège de la Céni à Kinshasa et sur le principal boulevard de la capitale, de crainte de violences.

Des opposants ont accusé les autorités de fraude et des rumeurs font état de négociations secrètes entre le gouvernement et l'opposant Félix Tshisekedi, en vue d'un partage du pouvoir.

A Goma, dans l'est du pays, les rues se sont vidées mardi soir à la suite d'une rumeur selon laquelle la publication des résultats était imminente.

Prévue à l'origine dimanche dernier, l'annonce des résultats du scrutin a été repoussée, la commission électorale n'ayant pas reçu un nombre suffisant de procès-verbaux.

Joseph Kabila, au pouvoir depuis dix-huit ans, doit quitter la présidence ce mois-ci. Pour sa succession, il a soutenu la candidature de son ancien ministre de l'Intérieur Emmanuel Ramazani Shadary.

Ce dernier avait deux rivaux principaux, l'homme d'affaires Martin Fayulu et Félix Tshisekedi, président du premier parti d'opposition.

Des partisans de Tshisekedi, qui ne doutent pas de sa victoire, ont déclaré mardi qu'ils avaient rencontré des représentants de Joseph Kabila en vue d'assurer un transfert pacifique du pouvoir. Les pro-Kabila ont démenti de tels contacts.

Les amis de Martin Fayulu, eux, soupçonnent Joseph Kabila de vouloir négocier un accord de partage du pouvoir avec Tshisekedi si Shadary est battu.

Mardi, Martin Fayulu et six autres candidats à la présidentielle ont publié un communiqué soulignant que "les résultats du scrutin ne peuvent être en aucun cas négociés".

(Giulia Paravicini et Stanis Bujakera; Guy Kerivel pour le service français)