Téléchargez
notre application
Ouvrir

Trump a discuté jusqu'en novembre 2016 d'une tour à Moscou, dit Giuliani

reuters.com  |   |  563  mots
Trump a discute jusqu'en novembre 2016 d'une tour a moscou[reuters.com]
(Crédits : Carlos Barria)

par David Morgan

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a poursuivi "jusqu'en octobre ou novembre 2016" les discussions sur le projet d'une "tour Trump" à Moscou, a déclaré dimanche son avocat Rudolph Giuliani, ce qui soulève de nouvelles questions aux yeux des parlementaires du Congrès sur les liens entre l'homme d'affaires et la Russie.

Selon Rudy Giuliani, qui était interrogé dans l'émission "Meet the Press" sur NBC, le président américain pourrait avoir continué de discuter du projet avec son ancien avocat Michael Cohen jusqu'aux derniers jours de la campagne présidentielle, avant son élection le 8 novembre aux dépens de Hillary Clinton.

"D'après ce que je comprends, [ces discussions] se sont prolongées durant toute l'année 2016", a dit Giuliani. "Probablement jusqu'en, sans doute jusqu'en octobre ou novembre." "Mais dans les souvenirs du président, ces discussions se sont pas mal amenuisées", a ajouté l'ancien maire de New York.

Le projet de construction d'une Trump Tower à Moscou ne s'est pas concrétisé mais les propos de Giuliani laissent entendre que les discussions se sont prolongées bien plus longtemps qu'on ne pensait jusqu'à présent.

Michael Cohen a plaidé coupable en novembre dernier d'avoir menti au Congrès lorsqu'il avait déclaré à une commission parlementaire que ces discussions sur la Trump Tower s'étaient achevées en janvier 2016.

Cohen, qui dit désormais que ces discussions se sont poursuivies jusqu'en juin 2016, doit de nouveau être auditionné le 7 février par la commission de la Chambre des représentants chargée du suivi de l'action gouvernementale (Oversight Committee).

"DIS LA VÉRITÉ"

"C'est nouveau pour moi, et c'est une grosse nouvelle", a déclaré le sénateur démocrate Mark Warner, membre de la commission sénatoriale du Renseignement, également interrogé dans "Meet the Press". "Il est remarquable que ces faits se soient produits il y a deux ans et que nous ne les découvrions qu'aujourd'hui."

Le procureur spécial Robert Mueller enquête depuis mai 2017 sur l'ingérence présumée de la Russie dans la campagne de 2016 et les soupçons de collusion entre Moscou et l'équipe de campagne de Donald Trump.

Vendredi, les services du procureur ont déclaré qu'un article du site d'informations BuzzFeed affirmant que Donald Trump avait ordonné à Michael Cohen de mentir devant le Congrès à propos du projet de Trump Tower à Moscou comportait des inexactitudes.

Ordonner à un subordonné de mentir devant le Congrès est un crime fédéral qui pourrait justifier l'ouverture d'une procédure parlementaire de destitution du président.

Trump a démenti l'article de BuzzFeed, de même que Giuliani dimanche sur NBC: "Je peux vous dire que ce qu'il a conseillé à Michael Cohen pendant toute cette période, c'est : 'Dis la vérité'."

Le président américain qualifie l'enquête de Robert Mueller de chasse aux sorcières et nie toute collusion avec Moscou, qui dément pour sa part toute ingérence dans la campagne de 2016.

Mark Warner a jugé que la poursuite de discussions sur le projet moscovite de Trump Tower jusqu'à la fin 2016 soulevait des questions sur les relations entre Trump et Vladimir Poutine.

"Cela pose tout un ensemble d'interrogations et les Américains comme le Congrès sont en droit de recevoir des réponses", a-t-il déclaré sur NBC.

(Jean-Stéphane Brosse pour le service français)