Téléchargez
notre application
Ouvrir

Ormuz : La marine US a détruit un drone iranien, annonce Trump

reuters.com  |   |  381  mots
Ormuz: la marine us a detruit un drone iranien, annonce trump[reuters.com]
(Crédits : Ahmed Jadallah)

WASHINGTON (Reuters) - Un navire de guerre américain, l'USS Boxer, a détruit en vol jeudi un drone iranien qui le menaçait, ne se trouvant plus qu'à environ 900 mètres de lui dans le détroit d'Ormuz, a annoncé Donald Trump.

"Voilà la dernière en date d'une série de nombreux actes de provocation, hostiles, de la part de l'Iran contre des navires croisant dans les eaux internationales. Les Etats-Unis se réservent le droit de défendre leur personnel, leurs installations et leurs intérêts", a-t-il dit à la Maison blanche.

"Le drone a été aussitôt détruit", a ajouté le président américain, sans donner davantage de précisions.

De son côté, le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, a dit ne disposer d'aucune information sur la perte d'un drone par l'Iran.

Le Pentagone a indiqué quant à lui que l'USS Boxer, navire d'assaut amphibie, avait pris des "mesures défensives" contre un drone lorsque celui-ci est parvenu à une "portée menaçante".

Un responsable américain, sous le sceau de l'anonymat, a déclaré pour sa part que le drone avait été détruit par un brouillage électronique.

Les tensions se sont accrues dans la région entre les Etats-Unis et l'Iran, laissant craindre à un conflit direct entre les deux pays.

Washington impute à l'Iran une série d'incidents contre des pétroliers dans le détroit d'Ormuz depuis la mi-mai. Téhéran nie ces accusations.

Le mois dernier, les forces iraniennes ont abattu un Global Hawk de l'US Navy près du détroit d'Ormuz. Téhéran considère que l'engin sans pilote a violé son espace aérien. Washington affirme qu'il se trouvait dans l'espace aérien international.*

Plus tôt jeudi, le département d'Etat américain a estimé que l'Iran devait sans attendre restituer un navire étranger que les Gardiens de la Révolution disent avoir saisi, et libérer son équipage.

Le ministre iranien des Affaires étrangères a rencontré jeudi à New York le secrétaire général de l'Onu, Antonio Guterres, pour discuter d'un pétrolier iranien saisi début juillet au large de Gibraltar par les Royal Marines britanniques, rapporte l'agence iranienne Irna.

(Steve Holland; Eric Faye pour le service français)