Téléchargez
notre application
Ouvrir

Ukraine : Le parti présidentiel en passe d'avoir la majorité

reuters.com  |   |  507  mots
Elections legislatives anticipees en ukraine[reuters.com]
(Crédits : Valentyn Ogirenko)

KIEV (Reuters) - Le parti du président ukrainien Volodimir Zelenski, novice en politique qui a été élu en avril en promettant d'éradiquer la corruption, est en passe de remporter une majorité des sièges au parlement, sur la base du dépouillement de plus de 40% des bulletins de vote, a déclaré la commission électorale lundi, au lendemain des législatives.

La formation Serviteur du peuple - du nom de la série télévisée dans laquelle Zelenski incarnait un président fictif avant d'être élu chef de l'Etat - est en tête dans 120 des 199 circonscriptions du pays. Il arrive également en tête pour le scrutin de listes avec 42% des voix, selon les premiers résultats.

Le mode électoral ukrainien pour les législatives est mixte: une moitié des sièges sont pourvus par le scrutin de listes présentées par les partis, et l'autre moitié au scrutin uninominal à un tour dans des circonscriptions.

D'après un responsable de Serviteur du peuple, le parti présidentiel s'est probablement imposé dans toutes les circonscriptions de Kiev, la capitale, soit 13 au total.

A l'annonce de sa victoire, Zelenski a proposé une alliance avec La Voix, une nouvelle formation elle aussi, qui se dit prête à s'allier à de nouvelles forces politiques tant qu'elles ne sont pas soutenues par des oligarques.

S'il cultive une image d'homme de la rue, Zelenski est critiqué pour ses liens avec l'oligarque Ihor Kolomoïsky, propriétaire de la chaîne de télévision dont le comédien est devenu une vedette.

PROMESSE DE CESSEZ-LE-FEU

Le chef de l'Etat assure cependant qu'il n'existe aucun lien de dépendance et qu'il ne prendra pas parti dans la dispute opposant Kolomoïsky à l'Etat à propos de la banque PrivaBank que contrôlait l'homme d'affaires avant sa nationalisation en décembre 2016.

Concernant le choix de son futur Premier ministre, le président ukrainien a déclaré qu'il comptait choisir une personne "absolument indépendante, qui n'a jamais été Premier ministre, ou président du Parlement, ou chef d'un parti".

Volodimir Zelenski, ancien acteur de séries télévisées sans aucune expérience politique, a créé la surprise en remportant largement l'élection présidentielle. Il a promis de lutter contre la corruption et d'améliorer la qualité de vie des Ukrainiens, dont le pays est l'un des plus pauvres d'Europe.

Son parti, nouvellement créé, ne disposait jusqu'à présent d'aucun représentant au Parlement.

En plus de gérer les tensions avec la Russie, le nouveau gouvernement devra s'atteler à une importante réforme économique pour maintenir le pays à flot en respectant les engagements pris auprès de créanciers internationaux.

Zelenski, qui avait annoncé la tenue d'élections anticipées aussitôt après avoir porté serment en mai, a promis de parvenir à un cessez-le-feu dans l'est du pays où se poursuivent les affrontements avec les séparatistes pro-russes qui ont fait quelque 13.000 morts.

(Matthias Williams; Jean Terzian, Jean-Stéphane Brosse et Eric Faye pour le service français)