Téléchargez
notre application
Ouvrir

Un commandant du Djihad islamique tué par une frappe israélienne à Gaza

reuters.com  |   |  168  mots

GAZA (Reuters) - Israël a tué lundi un chef militaire du Djihad islamique au cours de l'un de ses raids aériens sur Gaza, rapportent l'armée israélienne et une source au sein du mouvement présent dans l'enclave palestinienne.

La mort de Houssam Abou Harbid, commandant de la division nord du Djihad islamique, pourrait déclencher une violente riposte de la part de l'organisation alors que les hostilités entre l'Etat hébreu et les activistes palestiniens de Gaza sont entrées dans leur deuxième semaine.

Dans une déclaration confirmant le mort de Houssam Abou Harbid, l'armée israélienne affirme que ce dernier "était à l'origine de plusieurs attaques terroristes au missile antichar contre des civils israéliens".

Ces attaques ont, dès le premier jour du conflit, blessé un civil en Israël selon Tsahal.

Houssam Abou Harbid était un commandant du Djihad islamique depuis 15 ans, selon l'armée israélienne.

(Nidal al-Mughrabi, version française Laetitia Volga, édité par Bertrand Boucey)