Téléchargez
notre application
Ouvrir

Pour l'OMS, rien ne prouve que le virus de la variole du singe ait muté

reuters.com  |   |  172  mots
Pour l'oms, rien ne prouve que le virus de la variole du singe ait mute[reuters.com]
(Crédits : Denis Balibouse)

(Reuters) - L'Organisation mondiale de la santé ne voit pas de signe d'une mutation du virus de la variole du singe, a déclaré lundi une responsable de l'agence, notant que cette maladie infectieuse n'avait pas tendance à évoluer.

Rosamund Lewis, qui dirige le secrétariat de l'OMS pour la variole, a déclaré lors d'un point de presse que ce virus présentait moins de mutations mais que le séquençage permettrait de mieux comprendre la récente flambée de nouvelles infections.

Plus de 100 cas avérés ou présumés de variole du singe ont été recensés notamment en France, en Grande-Bretagne et en Espagne, mais aussi aux États-Unis et en Australie - une propagation "inhabituelle" selon les experts.

Cette maladie virale, rare en Europe, s'observait jusqu'ici principalement dans le centre et l'ouest de l'Afrique. Le virus a été découvert pour la première fois chez des singes en 1958, d'où son nom.

(Reportage Josephine Mason à Londres; version française Valentine Baldassari, édité par Jean-Michel Bélot)

1 mn