Téléchargez
notre application
Ouvrir

Levée de fonds en marge de Davos pour la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme

reuters.com  |   |  295  mots
Levee de fonds en marge de davos pour la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme[reuters.com]
(Crédits : Arnd Wiegmann)

DAVOS (Reuters) - Un fonds mondial pour la santé a recueilli un tiers des 18 milliards de dollars (16,80 milliards d'euros) nécessaires selon lui pour lutter contre le sida, le paludisme et la tuberculose, après les perturbations causées par la pandémie de COVID-19.

Le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, qui a fixé un objectif de collecte à 18 milliards de dollars pour 2024-2026, a annoncé sa première promesse de don venue du secteur privé en marge du Forum économique mondial, à Davos, mardi.

La promesse de 10 millions de dollars faite par Comic Relief U.S. débloque un engagement de 20 millions de dollars de la Fondation Bill et Melinda Gates.

Le président américain Joe Biden, qui accueillera une prochaine conférence, a déjà fait part d'un engagement de 6 milliards de dollars.

Les perturbations des soins de santé causées par le COVID-19 dans le monde entier ont pénalisé le dépistage et le traitement de ces trois maladies mortelles, a déclaré le directeur exécutif du Fonds mondial, Peter Sands.

"La réalité est que la nécessité de combattre ces maladies ne disparaît pas. Elle s'est aggravée", a dit Peter Sands à Reuters.

Le contexte a également changé de manière spectaculaire depuis 2019, lorsque le fonds a atteint un objectif de 14 milliards de dollars.

Selon Peter Sands, la pandémie, la guerre en Ukraine et les problèmes économiques croissants ont un impact sur les donation.

Les dons du secteur privé sont également affectés par les récentes pertes du marché.

"C'est une période difficile pour lever de grosses sommes d'argent", a déclaré Peter Sands.

(Reportage Leela de Kretser, version française Lou Phily, édité par Kate Entringer)

1 mn