Téléchargez
notre application
Ouvrir

Football : Le gouvernement britannique approuve la vente du club de Chelsea

reuters.com  |   |  351  mots
Football: le gouvernement britannique approuve la vente du club de chelsea[reuters.com]
(Crédits : Tony Obrien)

LONDRES (Reuters) - Le gouvernement britannique a délivré une licence autorisant la vente du club de Chelsea à un consortium dirigé par Todd Boehly, copropriétaire des Dodgers de Los Angeles, et soutenu par Clearlake Capital, a déclaré mercredi la ministre des Sports Nadine Dorries.

Le propriétaire actuel, Roman Abramovich, fait l'objet de sanctions de la part du gouvernement britannique et a mis en vente le club londonien début mars à la suite de l'invasion russe de l'Ukraine, que Moscou qualifie d'"opération militaire spéciale".

"Compte tenu des sanctions que nous avons imposées aux personnes liées à (Vladimir) Poutine et à l'invasion sanglante de l'Ukraine, l'avenir à long terme du club ne peut être assuré que par un nouveau propriétaire", a déclaré la ministre sur Twitter.

"Nous sommes convaincus que le produit de la vente ne profitera pas à Roman Abramovich ou à d'autres personnes sanctionnées", a-t-elle ajouté, tandis qu'un porte-parole du gouvernement a indiqué que les gains pourraient servir à des causes humanitaires en Ukraine.

Le club avait précédemment confirmé que tous les bénéfices de la vente seraient reversés par Roman Abramovich à des œuvres caritatives .

Mardi, le consortium, qui avait scellé un accord pour racheter le club de Chelsea pour 4,25 milliards de livres (4,96 milliards d'euros), a passé avec succès le test des propriétaires et directeurs de la Premier League.

Depuis le gel des actifs de Roman Abramovich, Chelsea opérait sous une licence gouvernementale expirant le 31 mai.

La finalisation de la vente permettra au club de renouveler l'activité de transfert et permettra aux joueurs de signer de nouveaux contrats, ce qui était interdit dans le cadre des sanctions imposées.

Des groupes dirigés par le copropriétaire des Boston Celtics, Stephen Pagliuca, et l'ancien président de British Airways, Martin Broughton, ont été éliminés du processus d'appel d'offres. Un consortium dirigé par la famille Ricketts, propriétaire des Chicago Cubs, s'est quant à elle retirée de la course.

(Reportage William James et Dhruv Munjal, rédigé par Muvija M ; version française Dina Kartit, édité par Kate Entringer)

2 mn