PSA négocie avec le russe ZIL pour produire des véhicules

Par Alain-Gabriel Verdevoye  |   |  204  mots
Une ZIS, inspirée d'une Packard américaine, de l'époque stalinienne Copyright Reuters (Crédits : ZIL)
PSA confirme des discussions avec le groupe ZIL. Le français est très faible en Russie. Un accord serait un moyen pour acccroître sensiblement sa présence.

PSA Peugeot Citroën négocie avec le russe Zil, souligne ce vendredi un porte-parole du groupe français, confirmant une information du quotidien russe des affaires Vedomosti. Les discussions entre les deux groupes portent sur la production de véhicules légers de marque Peugeot et Citroën sur la ligne d'assemblage du constructeur russe, dont le site à Moscou est en cours de reconversion. "Nous sommes en discussions mais nous ne commentons pas ces discussions", a indiqué le porte-parole.

Très faible

PSA est encore très faible en Russie. Associé au japonais Mitsubish avec qui il produit des voitures à Kalouga, à environ 200 kilomètres au sud de Moscou, PSA  a immariculé 77.279 véhicules en 2012 dans le pays, dont 44.410 pour Peugeot,  soit une petite progression de 7% selon les chiffres officiels de l'AEB (Association des constructeurs).  C'est le 9ème groupe auto présent sur place. Cela lui donne une part de marché de 2,6% à peine.

Fabricant de camions

Fondé en 1916, Zil fournissait à l'époque de l'URSS les limousines pour le Kremlin, copiées sur les modèles américains. La firme s'appelait ZIS (pour Staline)à l'époque stalinienne. Mais c'était, traditionnellement, surtout un fabricant de camions (de technologie obsolète) principalement pour l'Armée rouge.