L’art, l’argent et le pouvoir !

À l'occasion de l'édition 2016 de la Foire internationale d'art contemporain (Fiac) à Paris, un regard sans concession sur les rapports entre l'art et l'argent. Ce documentaire explore un marché qui n'a plus grand-chose à voir avec l'art, sur lequel règne un petit groupe d'initiés, tandis que de nombreux artistes et galeries luttent pour survivre.
(Crédits : REUTERS/Luke MacGregor)

Posséder des oeuvres d'art confère du prestige et garantit un bon rendement du capital investi. Dans les ventes aux enchères, il n'est pas rare de voir des peintures s'arracher à plus de 100 millions d'euros. Comment se fixent les prix ? Comment les collectionneurs gèrent-ils leurs trésors pour en faire grimper la valeur ? Qui achète et par quels circuits ? Quid des politiques d'acquisition des musées et des institutions publiques ?

Musées secrets

Ce documentaire explore un marché qui n'a plus grand-chose à voir avec l'art, sur lequel règne un petit groupe d'initiés, tandis que de nombreux artistes et galeries luttent pour survivre. On y voit, notamment, l'artiste conceptuel Hans-Peter Feldmann se moquer des pratiques du marché en peignant des dollars à la foire d'art contemporain de Cologne. Le "conseiller" en investissements artistiques Helge Achenbach a, lui, écopé de six ans de prison pour avoir encaissé 22,5 millions d'euros en surévaluant certaines opérations pour un client.

Chaque coup de marteau frappé par un commissaire-priseur a une incidence sur la cote d'un artiste, et par conséquent, sur les primes d'assurance quand il s'agit d'exposer des oeuvres atteignant des sommes que les musées publics ne peuvent plus assumer. Un grand nombre de peintures restent ainsi cachées dans des ports francs, à Genève, Singapour ou au Luxembourg. Comme le montre le film, les patrons des multinationales des industries du luxe savent aussi faire de belles affaires en investissant dans l'art contemporain.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 20/10/2016 à 14:28
Signaler
Merci pour cet article. En plein dans votre sujet: "L’art pour tous, l’argent pour quelques-uns" http://www.monde-diplomatique.fr/2016/05/PIEILLER/55451

à écrit le 20/10/2016 à 11:20
Signaler
L ART RESTE UN MOYEN INTOUCHABLE DE PLACER L ARGENT SALES ET L ARGENT DES MILLIARDERES ET MILLIONNAIRES INTERNATIONAUX/ C EST UNE SORTE DE NICHE FISCAL QUE AUCUN GOUVERNEMENT DE GAUCHE COMME DE DROITE NE VEUT TOUCHEZ? POUR LA BONNE RAISON QUE BEAUCO...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.