New York à l'heure française avec le Best of France

Par Sébastien Laye  |   |  593  mots
En déplacement à New-York pour le sommet des Nations Unies, François Hollande a fait une apparition au Best of France, où s'étaient donné rendez-vous les danseuses du Moulin Rouge. (Crédits : Reuters)
L'excellence française était célébrée ce weekend à New-York lors d'un évènement inédit qui rassemblait grandes entreprises, startups et créateurs hexagonaux. Une première édition au succès remarquable.

De toutes les grandes métropoles où les entreprises françaises portent haut et fort les couleurs du drapeau français, c'était sans conteste à New York que le cœur de la modernité française et de son élan commercial battait le plus fort ce week end. A l'occasion de la seconde édition du Best of France ces samedi et dimanche (cette initiative faisant suite au Taste Of France de 2012 porté sur les fonts baptismaux par Arianne Daguin et Enrique Gonzalez), les politiques français ont pu en témoigner, puisque - escapade new yorkaise oblige avec le Sommet des Nations Unies - François Hollande, Laurent Fabius et le député de la circonscription Amérique du Nord Fréderic Lefebvre ont pu arpenter les stands du Best of France (une initiative émanant de la société civile et non des pouvoirs politiques) mettant superbement en exergue le savoir-faire français.

Alors que les premières éditions étaient essentiellement sous l'égide de l'agro-alimentaire et de la gastronomie, ce Best of France se voulait plus diversifié. Cinq blocs (un bloc est en langage new-yorkais la distance entre deux rues séparées par la même avenue) entre  la 46eme rue et la 51eme rue, en plein cœur de Broadway/Times Square, étaient dédiés à l'évènement. Que l'on ne saurait confondre avec une street fair cependant - telle celle de Bastille Day ou 14 Juillet Midtown East - puisque ce sont de véritables stands d'exposition que la Mairie de New York avait mis à la disposition de la communauté française.

Comme l'explique Paul Bensabat, le dirigeant du Best of France (placé sous le patronage d'une organisation à but non lucrative, destinée à renforcer les liens entre la France et les Etats Unis), cet évènement culturel de grande ampleur est dédié au savoir-faire français au sens large : tourisme, industrie, mode, beauté. Il se veut le vecteur de l'image de marque de la France aux Etats-Unis.

Arts, mode, gastronomie et French Tech

Ainsi, à côté des stands classiques, plusieurs évènements ont jalonné ces deux journées de fête et de célébration du génie français : le déploiement de drapeaux français et américains par un groupe d'enfants, les hymnes nationaux des deux pays, une immense marinière, des performances musicales (Danny Brillant) ou artistiques (équipe du Moulin Rouge et French cancan). Les 150 exposants ne furent pas en reste en mêlant adroitement promotion de leurs produits et divertissements : Ariane Espace par exemple dévoila une réplique du lanceur de fusées Ariane, L'Oréal présenta un backstage avec des mannequins coiffés et maquillés en direct devant les visiteurs, Tartine et Chocolat et Kenzo Kids présentèrent avec Jean Paul Gauthier un défilé d'enfants-modèles, alors que Kayser étonna avec une sculpture géante en pain.  Marc Levy fut sans doute l'auteur le plus recherché sur le stand littérature, alors que le petit-fils d'un collaborateur de Bartoldi présentait une reproduction de la tête de la Statue de la Liberté. Les Maitres Cuisiniers de France et l'Académie Culinaire de France étaient également présents avec des démonstrations appréciées. Enfin, les start-ups françaises, qui pullulent sur New York ces jours-ci, étaient aussi à l'honneur avec un French Tech Village.

Plaisir et développement économique étaient superbement associés pour cet évènement, qui, nous l'espérons, deviendra pérenne et un rendez-vous incontournable pour les entreprises françaises aux Etats-Unis.