Comment trouver le meilleur contrat d’énergie pour son entreprise ?

Créée en 2017, Capitole Energie est une société de courtage en énergie destinée aux PME et PMI. Elle accompagne ces entreprises dans leur stratégie d’achat de l’énergie, pour trouver auprès des fournisseurs le contrat idéal et adapté à leurs besoins. Son DG, Benoit Vilcot, nous présente Capitole Energie et les enjeux de son secteur.

5 mn

Pourquoi passer par un courtier en énergie (et notamment par Capitole Energie) ?

L'ouverture des marchés de l'énergie à la concurrence pour les PME/PMI est récente. Une bonne connaissance des marchés financiers et de leurs enjeux est nécessaire pour structurer et modéliser le contrat d'énergie le plus adapté à son activité et ses besoins. Or, un chef d'entreprise doit se concentrer sur son cœur de métier et répondre aux différentes problématiques que son rôle lui incombe. Un courtier en énergie est donc un partenaire de confiance pour qu'il saisisse au mieux les enjeux de ce secteur. Grâce à lui, il gagne du temps (et donc de l'argent) dans le négoce de son contrat d'énergie. Le but est de travailler ensemble au plus près du coût marginal de l'électricité, pour réduire au maximum les marges commerciales, et ainsi appliquer la bonne stratégie de gestion des risques. Attention toutefois à la sélection de son courtier en énergie. Il faut notamment être vigilant aux critères de transparence et d'indépendance.

Capitole Energie est un acteur indépendant, avec une vision globale des fournisseurs d'énergie français. Nos connaissances et nos compétences sont réglementées et contrôlées pour offrir le meilleur service possible. De plus, en tant que seul courtier en énergie immatriculé à l'ORIAS pour le conseil en investissements financiers, notre vocation est d'assurer un accompagnement pédagogique et personnalisé.

Basés en France, nos collaborateurs sont en effet formés pour cerner les objections et les attentes et faire preuve de disponibilité. Ils aident nos clients de PME et PMI à bien comprendre leur facture d'énergie et ses composantes. Notre réactivité fait d'ailleurs toute la force de Capitole Energie.

Quels sont les enjeux de votre secteur aujourd'hui ?

Depuis 2016, il n'est plus question de tarifs réglementés pour le secteur de l'énergie, mais de tarifs de marché. La fluctuation entre l'offre et la demande détermine donc les tarifs des contrats d'énergie des entreprises. Le gaz naturel, l'électricité et les énergies vertes (par des contrats en circuit court ou via les garanties d'origine) sont des produits très volatils, si bien qu'ils nécessitent une réelle expertise. Capitole Energie se présente en ce sens comme un gestionnaire du risque financier.

Notre positionnement nous pousse à être agiles. D'abord pour offrir un accompagnement stratégique aux entreprises, par rapport à leurs caractéristiques et à leurs besoins. Cette agilité est même essentielle pour développer des solutions innovantes sur des contrats d'énergie dits classiques, et ainsi, répondre aux enjeux de demain. C'est par exemple le cas avec le PPA (Power Purchase Agreement), un contrat d'approvisionnement d'électricité conclu sur le long terme entre le producteur et l'acheteur.

En quoi vous distinguez-vous des autres courtiers en énergie ?

Capitole Energie joue un rôle d'accélérateur de solutions pour mettre en place des énergies nouvelles et donner de la visibilité à des offres récentes. D'où l'intérêt de savoir sortir des sentiers battus lors de situations de crise. Revoir sa stratégie et son accompagnement est essentiel dans de tels contextes, car les attentes des entreprises évoluent.

Autrefois, les contrats d'énergie dépendaient d'approvisionnements classiques. Or, nos clients se montrent aujourd'hui intéressés par diverses options. Je pense par exemple aux tarifs modulables, avec un prix fixe et un prix variable. Il y a aussi un attrait autour des PPAs, ou une volonté de changer son modèle, notamment au profit de solutions d'autoconsommation solaire. Autant de préoccupations que nous savons écouter pour aider nos clients à maîtriser au mieux l'énergie de demain.

Comment s'organise l'accompagnement de vos clients dans la constitution d'un contrat d'énergie ?

Nous analysons leur appétence pour ce type de marché. Nous définissons par exemple auprès d'un client son profil de risque, ses connaissances des marchés financiers et des enjeux, ses besoins, ses capacités de gestion (seul ou en équipe), etc. Nous lui proposons ensuite un contrat d'énergie à plus ou moins long terme, à prix fixe, et dont l'offre correspond à sa demande.

Qu'en est-il des énergies renouvelables ?

Elles sont bien sûr indispensables, mais leur coût peut-être parfois plus élevé. Néanmoins, face à la situation actuelle, les entreprises doivent déjà faire face à une hausse des prix de l'énergie. Les voilà face à un dilemme, entre prise de conscience de leur impact environnemental et préservation de leur trésorerie. Tout dépend donc de la volonté de chacune : Capitole Energie n'impose rien.

Notons cependant qu'il y a bien un questionnement et un changement sur sa manière de consommer depuis l'ouverture des marchés en 2016. Les conséquences sur le climat, le dernier rapport du GIEC, la présence d'entrepreneurs mieux informés et plus concernés et l'importance accordée à la RSE permettent ce renouvellement des mentalités. Nous nous dirigeons aujourd'hui vers un sourcing et un renouvellement des moyens de production de l'énergie.

D'ailleurs, de nouvelles technologies telles que l'hydrogène vert vont émerger sur le marché. Capitole Energie réfléchit déjà à la manière dont ces moyens alternatifs pourront être proposés aux entreprises. À ce titre, notre travail est de surveiller ces tendances, d'observer ce qui a été éprouvé et de réfléchir à la manière dont elles pourraient offrir un retour sur investissement concret aux entreprises.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 13/05/2022 à 14:28
Signaler
A tout prendre, du train où vont les hausses tarifaires, fabriquer sa propre énergie, ou du moins pouvoir palier aux insuffisances d'EDF et consorts.

à écrit le 13/05/2022 à 14:28
Signaler
A tout prendre, du train où vont les hausses tarifaires, fabriquer sa propre énergie, ou du moins pouvoir palier aux insuffisances d'EDF et consorts.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.