La Légion d’honneur met en valeur son patrimoine

 |  | 612 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : DR)
L’ouvrage d’art « la Légion d’honneur, un patrimoine d’exception » raconte les bâtiments historiques, propriété de la grande chancellerie. Une plongée dans l’histoire mais aussi la découverte de lieux bien vivants, puisque deux d’entre eux accueillent chaque année un millier de collégiennes et lycéennes.

Quel meilleur timing pour proposer un ouvrage sur la Légion d'honneur que cette année 2021 de commémoration du bicentenaire de la mort de Napoléon, créateur de la célèbre distinction ? « La Légion d'honneur, un patrimoine d'exception » a été édité fin octobre 2020 par les Éditions internationales du Patrimoine. C'est un livre d'art lui-même exceptionnel avec ses 4,7 kg, ses 600 pages écrites par une dizaine de contributeurs experts en histoire de l'art, muséologie, architecture et phaléristique (étude des ordres, décorations et médailles) et ses 500 photos. Il permet aux passionnés d'histoire et d'architecture de découvrir le riche patrimoine géré par la grande chancellerie de la Légion d'honneur.

Le grand chancelier actuel est le général d'armée Benoît Pulga, qui a été chef de l'état-major particulier du président de la République de 2010 à 2016. « Il n'existait aucun ouvrage consacré à ce patrimoine, qui appartient aussi aux Français » rappelle Julien Renault, responsable du Fonds de dotation de la Légion d'Honneur. Bénévole et ancien chef d'entreprise dans l'immobilier, Julien Renault se démène pour trouver des subsides afin d'entretenir et restaurer ce patrimoine immobilier, une tâche encore plus ardue en cette période de crise sanitaire. En effet, la grande chancellerie de la Légion d'honneur, est une institution d'Etat originale puisque dotée d'une personnalité morale et disposant d'un budget propre alloué par le Premier ministre. Néanmoins, la conservation des quatre édifices qui constituent cet héritage architectural et culturel dépend de la générosité de mécènes privés.

Ce livre est aussi un écrin pour attirer les bonnes volontés. Le palais de la Légion d'honneur (ancien hôtel de Salm) est situé en plein cœur de la capitale en face du Musée d'Orsay. Il a été construit à la fin du 18 ème siècle et accueille le siège de la chancellerie depuis 1804. Le château d'Ecouen (Val d'Oise), mis à la disposition du Ministère de la Culture, abrite depuis 1977 le musée national de la Renaissance. Les deux maisons d'éducation de la Légion d'honneur sont moins connues du grand public. Elles reçoivent un millier de jeunes filles dont les parents, grands-parents ou arrière-grands-parents ont été décorés de la Légion d'honneur, de l'Ordre national du mérite ou de la Médaille militaire. La maison des Loges, au cœur de la forêt de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) est un ancien couvent où étudient 500 collégiennes tandis que l'ancienne abbaye royale de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) héberge 500 lycéennes de la seconde à hypokhâgne-khâgne et au BTS de commerce international. Toutes sont pensionnaires et portent un uniforme pour éviter les discriminations sociales. Et elles font honneur à leurs ancêtres puisque leur taux de réussite au bac est de 100 % tous les ans.

La mission de ces deux maisons, assignée par l'Empereur lorsqu'il a créé l'Ordre de la Légion d'honneur en 1805, est d'assurer à ces jeunes filles « une existence digne et indépendante ». L'actualité napoléonienne qui va rythmer cette année devrait donner plus de visibilité à cet ouvrage qui célèbre tout un pan de l'histoire de France. Comme l'écrit le Président de la République dans sa préface : « à travers ces lieux, ces œuvres et ces objets, on lit comme à livre ouvert la geste de notre Nation ».

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Retrouvez « La Légion d'honneur, un patrimoine d'exception », édité à 3000 exemplaires sur le site  http://www.livre-legiondhonneur.fr/ et dans trois librairies parisiennes (Galignani, 224 Rue de Rivoli, 75001 Paris, Lardanchet, 100 Rue du Faubourg Saint-Honoré et Tome 7, 81 Rue Saint-Dominique, 75007 Paris).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :