« Un salon à la hauteur des enjeux que l’industrie doit avoir dans le futur », Sébastien Gillet, directeur de Global Industrie

Mis en pause en raison de la pandémie de Covid-19, le salon Global Industrie a connu un retour remarqué à Lyon en septembre 2021. Cette année, il revient en région parisienne et se déroulera du 17 au 20 mai prochain au parc des expositions de Villepinte sous le thème de « La réindustrialisation responsable ». Sébastien Gillet, directeur de la division des salons professionnels chez GL Events, l’organisateur de Global Industrie, livre un avant-goût de cet événement d’envergure.

3 mn

(Crédits : DR)

Pouvez-vous nous présenter brièvement le salon Global Industrie ?

Global Industrie est certes une jeune manifestation qui fête sa 4ème édition, mais il regroupe 4 salons ayant plus de 50 ans d'existence dans les domaines suivants : la sous-traitance industrielle ; l'industrie connectée, collaborative et efficiente ; les technologies et équipements de production) ; les solutions et équipements pour la tôlerie. Nous avons hâte d'y être pour que Paris retrouve un salon à la hauteur des enjeux que l'industrie doit avoir dans le futur. D'autant plus que ces dernières années, l'industrie est redevenue une priorité politique et économique, tout en suscitant un regain d'intérêt auprès des jeunes avec des métiers plus rémunérateurs et moins pénibles. En termes de représentativité, le salon revient à peu près à ses niveaux d'avant crise avec 2300 exposants qui sont des fabricants ou sous-traitants. Pour le visitorat également, nous attendons 35 000 à 40 000 visiteurs, principalement des professionnels. Avec plus de 1500 produits en démonstration sur le salon, Global Industrie sera la première usine de France et la vitrine de l'innovation.

Pourquoi le thème de cette année porte-t-il sur « La réindustrialisation responsable » ?

Même si les industriels sont engagés sur cette voie depuis plusieurs années déjà, la transition écologique reste cruciale et est devenue un sujet grand public. En outre, la crise de la Covid-19 a mis en lumière les besoins de relocalisation de certains savoir-faire français. Ce thème implique une variété de sujets et d'exemples différents qui seront abordés durant les 4 jours du salon.

Quels seront les grands temps forts, à quoi peuvent s'attendre les exposants et les visiteurs ?

Il y aura de nombreux temps forts en raison de l'intérêt du sujet et de la force de notre industrie, qui malgré des difficultés, représente 12 % de notre PIB. Une des premières attractions consiste à donner envie aux jeunes de travailler dans l'industrie. Nous aurons une animation intitulée GI Avenir sur laquelle nous pourrons accueillir 6000 à 8000 jeunes (des collégiens de quatrième et de troisième, ainsi que des lycéens et étudiants) pour les initier aux métiers de demain et même s'exercer sur certaines machines. Sur ce même espace, nous aurons aussi un accompagnement sur le volet des ressources humaines pour les industriels. À côté de cet espace métiers, nous avons souhaité créer une compétition pour mettre en valeur les compétences des femmes et des hommes travaillant dans l'industrie. Il y aura donc un concours portant sur 9 métiers (soudage, robotique, informatique...), dans lequel des personnes de plus de 25 ans s'affronteront. C'est une nouveauté et nous espérons la faire perdurer lors des prochaines éditions. Nous avons déjà évoqué le thème central de cette édition, qui prendra la forme de conférences et de parcours pratiques sur la transition écologique et l'industrie 4.0. Enfin, comme lors des précédentes éditions, nous espérons une participation politique lors de l'inauguration, ce qui permettrait de réaffirmer le soutien des pouvoirs publics à l'industrie.

Pour conclure, quelle autre innovation a été mise en place pour les participants ?

La pandémie nous a poussé à recourir davantage aux outils digitaux, même si le présentiel reste la base de notre activité évènementielle. Nous mettons ainsi à disposition une application baptisée MYGI, qui permet aux participants de préparer leur visite à l'avance. Nous avons expérimenté cet outil avec réussite en 2021 et nous le proposons à nouveau. Il est très utile, car l'essentiel des visiteurs identifient leurs besoins et les exposants qu'ils veulent rencontrer en amont. L'application peut même faciliter la prise de contacts et de rendez-vous en proposant des créneaux horaires durant le salon. Pour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer, MYGI donnera accès à au salon à distance par le biais de vidéos accessibles sur plusieurs chaînes thématiques.



///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Inscrivez vous au Global Industrie ici

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.