Le crédit consommation s’adresse-t-il à tous les profils ?

Le crédit à la consommation constitue une excellente option pour l’achat d’un bien dans le cadre d’un besoin personnel. Néanmoins, la pratique reste strictement encadrée par la législation dans le but de protéger le consommateur.
(Crédits : DR)

La définition d'un crédit à la consommation

Lorsque l'on parle de crédit consommation, cette opération peut alors prendre la forme d'un prêt renouvelable, d'un prêt amortissable, d'un délai de paiement ou d'une autorisation de découvert bancaire. L'objectif reste systématiquement le même, financer un besoin personnel comme l'acquisition d'une voiture, d'un appareil électro ménager ou pour des prestations de services comme des voyages ou des travaux.

À partir du moment où le financement concerne des besoins professionnels, les crédits accordés n'entrent pas dans le cadre d'un crédit à la consommation. Dans tous les cas, il est impératif que la solution de financement respecte scrupuleusement toutes les dispositions définies par le code de la consommation. Entre autres, la vérification de la solvabilité, le devoir d'explication et bien évidemment le droit de rétractation.

Quelles sont les personnes pouvant souscrire un crédit à la consommation ?

Tout d'abord, vous devez être majeur, résider en France métropolitaine, disposer de revenus stables et ne pas être enregistré dans le fichier de la Banque de France concernant les incidents de paiement. En effet, c'est une mesure préventive visant encore une fois la protection du consommateur afin d'éviter une situation de surendettement.

À partir du moment où vous remplissez les quatre conditions précédentes, vous êtes susceptible de contracter un crédit à la consommation. Mais sachez que d'autres conditions d'accession sont ensuite mises en place par les organismes de crédit. Ce sont des critères propres à chaque établissement et qui concernent essentiellement la stabilité professionnelle, la situation familiale, mais également la capacité d'épargne.

Le profil type d'un demandeur d'un crédit à la consommation

Plusieurs critères de solvabilité sont mis en place par les établissements prêteurs. De cette façon, les organismes déterminent avec précision les mésaventures financières potentielles. À commencer par l'âge de l'emprunteur. Un individu trop jeune à la recherche d'un crédit à la consommation apparaît comme moins solvable aux yeux de l'établissement prêteur. En effet, l'instabilité professionnelle reste une source de préoccupation.

À l'inverse, un emprunteur jugé trop âgé présente un risque important dans les calculs de l'organisme prêteur. Un constat qui se base sur un niveau de revenus trop faible, mais également sur un risque de maladie plus important. Néanmoins, la loi n'impose aucune limite d'âge concernant les emprunteurs. Par conséquent, l'appréciation des banques se base sur la capacité d'endettement et sur les revenus des demandeurs du crédit à la consommation.

Prendre le temps de comparer les offres existantes

Avant de contracter un crédit à la consommation, assurez-vous que vous remplissez tous les critères d'éligibilité. Par ailleurs, vous pourriez également faire jouer la concurrence en vous rapprochant de plusieurs établissements bancaires. Ensuite, vous choisissez l'offre de prêt la plus appropriée par rapport à votre dossier.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 18/11/2022 à 8:46
Signaler
Tu parles Charles, hé les gars vous êtes la BPI quand même, vous les connaissez bien les financiers, or il y a plusieurs années j'ai un copain qui a du faire un crédit à la consommation afin d'investir pour son auto entreprise parce que personne ne v...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.