Cloud : Alibaba passe à l'offensive contre Amazon

Par latribune.fr  |   |  346  mots
"Notre objectif est de dépasser Amazon dans quatre ans, que ce soit en termes de nombre de clients, sur le plan technologique ou la présence à l'échelle mondiale", explique Simon Hu, le président de Aliyun, la filiale de Alibaba dédiée au cloud. (Crédits : © Aly Song / Reuters)
Le chinois Alibaba a annoncé mercredi 29 juillet qu'il comptait investir un milliard de dollars ( soit 0,9 milliards d'euros) dans Aliyun, son service de "cloud" afin de concurrencer le géant américain Amazon. Le mastodonte chinois du e-commerce a d'ores et déjà annoncé l'ouverture de centres de stockage de données en Europe, au Proche-Orient et en Asie.

Avec un marché mondial du "cloud" qui pèse 20 milliards de dollars, Alibaba a bien compris, à l'instar d'IBM, Google ou Amazon que les perspectives de développement sont conséquentes. Le géant chinois passe à l'offensive contre Amazon, et s'apprête ainsi à investir un milliard de dollars dans Aliyun, son service d'informatique dématérialisée afin de concurrencer les services en ligne proposés par le géant américain.

Centres d'hébergement de données en Europe, au Proche-Orient et en Asie

Dans un communiqué, Alibaba précise que cette somme sera notamment consacrée à l'installation de nouveaux centres de stockage de données en Europe, au Proche-Orient, au Japon et à Singapour. Dans le même temps, le groupe compte également mettre en place dans ces régions des partenariats avec les opérateurs télécoms et les fournisseurs de solutions technologiques pour les entreprises.

Jusqu'à présent, Alibaba et Amazon ont soigneusement évité de se retrouver en concurrence frontale sur leur cœur de métier, le commerce en ligne. Mais cette fois, le projet d'expansion internationale d'Aliyun vise directement la division cloud d'Amazon, Amazon Web Services. La semaine dernière, lors de la présentation de ses résultats, le groupe américain a précisé que les revenus de cette activité avaient bondi de 81,5% à 1,82 milliards de dollars, et représente près de 8% de son chiffre d'affaires trimestriel.

Le chinois veut dépasser l'américain d'ici 2019

Alors forcément, ces résultats font rêver le champion du e-commerce asiatique :

"Notre objectif est de dépasser Amazon dans quatre ans, que ce soit en termes de nombre de clients, sur le plan technologique ou la présence à l'échelle mondiale", explique Simon Hu, le président de sa filiale Aliyun.

De son côté, le PDG Daniel Zhang a assuré que "cet investissement additionnel de 1,0 milliard de dollars n'est que le commencement" :

"Notre espoir est qu'Aliyun apporte à nos clients et partenaires de nouvelles capacités et aide les entreprises à moderniser leur infrastructure de base", a-t-il ajouté.

(Avec Reuters et AFP)