Washington Mutual envisagerait de se vendre à des fonds d'investissement, les marchés doutent

 |   |  241  mots
La première caisse d'épargne américaine aurait approché des fonds d'investissement pour évaluer leur intérêt à la racheter. Le titre de la banque a plongé de plus de 20% en Bourse, les marchés doutent que WaMu puisse les convaincre.

Dans le marasme actuel du secteur financier américain, Washington Mutual (WaMu) se débat pour sauver les meubles. Selon le Wall Street Journal, la première caisse d'épargne américaine, qui aurait entamé un processus d'enchères, a approché des fonds pour qu'ils examinent une possible opération de rachat. Parmi eux, on retrouve Carlyle Group et Blackstone Group.

Depuis le dépôt de bilan de Lehman Brothers la semaine dernière, WaMu est l'établissement qui suscite le plus de crainte à Wall Street. Mais les marchés estiment que la caisse d'épargne aura bien du mal à trouver un acquéreur, après ne pas avoir réussi à convaincre une banque de la racheter. Du coup, l'action a de nouveau plongé ce jeudi, perdant 25,22% à 1,69 dollars.

Le titre, qui a chuté de plus de 80% en Bourse depuis le début de l'année, avait déjà chuté mercredi de 29,38% après l'abaissement de la note de la dette du groupe par l'agence de notation Standard & Poor's. Celle-ci est passée de "BB-" à "CCC", soit un recul de cinq crans.

Selon l'agence de notation Standard & Poor's, il est de plus en probable que le groupe ne soit pas vendu dans son intégralité. "L'accroissement de la probabilité qu'une vente de la compagnie ne porte pas sur l'intégralité du groupe, augmente le risque de défaut pour les créanciers de la compagnie holding", a expliqué l'agence.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :