EDF reste porté par le rachat de British Energy malgré sa note sous surveillance

 |   |  83  mots
Le titre continue à progresser. Le groupe a déjà acheté plus d'un quart du capital de sa cible britannique.

Après sa hausse de plus de 3% hier suite à l'annonce du rachat de British Energy avec le britannique Centrica, le titre EDF continue à grimper ce jeudi.

Il prend 2,26% à 52,93 euros à 17 heures. EDF a indiqué ce matin avoir déjà acquis 26,53% du capital de British Energy.

Le titre n'est pas sanctionné par l'annonce de l'agence de notation Standard and Poor's, qui, , comme les agences Fitch et Moody's, envisage d'abaisser la note de la dette long terme d'EDF, après le rachat de British Energy (BE).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :