La Bourse de Paris ne s'est offert qu' un court répit

 |   |  427  mots
Malgré l'intervention des banques centrales, la Bourse de Paris est repartie dans le rouge.

Le plongeon de la Bourse de Paris s'est  interrompu à la mi-séance, le CAC ne perdant plus que 0,75% à 3.711 points. Les banques centrales mondiales ont lancé une opération concertée de diminution des taux. Dans la zone euro, ils ont été abaissés de 0,5%. Mais ce coup de tonnerre n'a ramené le calme que peu de temps. Passé 15 heures, la Bourse de paris est repartie nettement dans le rouge, perdant quelque 5%, tout juste un peu au dessus des 3500 points.

Si les interventions des autorités se multiplient pour restaurer la confiance dans le système bancaire international, pour l'instant, on n'assiste pas du tout à une remontée en flèche des valeurs financières. A Paris, les banques sont toujours globalement mal orientées. BNP Paribas chute de 4,11% à 65,61 euros, Société Générale perd 3,35% à 58,50 euros, Dexia recule de 3,27% à 5,70 euros et Crédit Agricole de 0,32% à 13,87 euros. Seul Natixis est bien orienté. Le titre prend 4,55% sur le SRD, à 2,21 euros. Les deux principaux actionnaires du groupe, Caisses d'Epargne et Banques Populaires, doivent officialiser ce mercredi leur mariage.

Le secteur pétrolier est en baisse alors que les cours du pétrole évoluent toujours sous les 90 dollars. Conséquence : après un beau rebond hier, Vallourec repasse dans le rouge: -1,92% à 115,85 euros. Total cède 2,06% à 39,22 euros. Et sur le SRD, Maurel et Prom enregistre un recul de 1,85% à 9,56 euros, CGG Veritas lâche 4,18% à 14,43 euros et Technip 0,17% à 29,79 euros.

Sur le CAC, le sidérurgiste ArcelorMittal subit toujours le plus fort repli: -5,41% à 26,33 euros. Les cours des matières premières sont liés à ceux du brut.

En revanche, quelques valeurs se sont inscrites dans le vert sur le CAC ! Alstom enregistre même la plus forte hausse de l'indice: +6,29% à 45 euros. Le groupe d'équipement ferroviaire et d'énergie a affirmé ne pas avoir de problèmes de liquidité et ne pas percevoir de ralentissement de ses commandes.

Bouygues, grand actionnaire d'Alstom, est également bien orienté: +5,49% à 27,50 euros. Tout comme Lafarge: +3,32% à 62 euros et Michelin:+ 4,14% à 42,12 euros.

Sur le SRD, le certificat d'investissement Areva gagne 3,86% à 438 euros. Le groupe nucléaire a annoncé le renforcement de son partenariat stratégique en Chine pour la création d'une coentreprise.


Pour les marchés pétroliers et les devises, es cours du brut sont remontés de 1 dollar depuis l'ouverture. Le baril de WTI américain s'échange contre 89 dollars tout rond et celui de Brent de la mer du Nord contre 83,74.

Du côté des changes, la monnaie européenne remonte nettement face au billet vert, 1 euro vaut actuellement 1,3712 dollar.

 (également disponible en vidéo sur votre site)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :